Une association de consommateurs britannique, Which?, a analysé les avis publiés sur des fiches produit Amazon. Sur les plus populaires, de nombreux avis positifs ont été signalés comme suspects...

Avant d’achetez un produit sur Amazon, vous parcourez sûrement les avis des autres internautes. Sachez qu’il ne faut pas trop s’y fier. L’association de consommateurs britannique Which ? a publié mardi 16 avril une étude à ce sujet. Elle se focalise sur les nouvelles technologies vendues sur le site et montre que celles qui sont les mieux notées comporteraient de (très) nombreux faux-avis.

10 000 avis suspects sur 12 000

Which ? a analysé les avis de plusieurs centaines de produits appartenant à la catégorie des nouvelles technologies. Ses membres ont cherché 14 types d’objets, comme des appareils photo, des écouteurs ou des montres connectées. Ils ont classé les résultats de recherche par avis, du plus positif au moins positif.

Un carton d’emballage Amazon Prime. // Source : www.quotecatalog.com

La première chose qui a étonné l’association de consommateurs, ce sont les marques qui apparaissaient parmi les premiers résultats. Elles étaient pour la plupart inconnues (Itshiny, Vogek ou encore Aitalk), mais possédaient d’excellents commentaires. Certaines atteignaient le score maximal de 5 sur 5.

Ces scores étaient largement liés à de faux avis. Ils étaient particulièrement nombreux pour les écouteurs. Which ? s’est intéressé aux pages de 24 paires : il a trouvé 10 000 revues à priori falsifiées, sur 12 000 (soit 83 %). Which ? a pris contact avec des experts, de la firme ReviewMeta. Ils ont à leur tour analysé les écouteurs. Sur les fiches des 10 mieux notés, ils n’ont trouvé que des notes de 5 étoiles suspectes.

Les 4 premières montres connectées affichées sur le site comprenaient quant à elle environ 99 % de faux avis.

Amazon est-il responsable ?

La responsabilité d’Amazon peut être questionnée. L’entreprise a des systèmes de modération censés permettre de repérer et supprimer les faux avis. L’association britannique a pourtant trouvé des avis qui auraient pu être repérés . facilement. Sur une seule paire d’écouteurs, 439 avis à 5 étoiles avaient été publiés le même jour, alors qu’il s’agit d’une marque inconnue. Plusieurs de ces avis étaient similaires, et certains mentionnaient carrément des produits différents de celui qui devait être normalement jugé, comme un porte-savon.

Par ailleurs, le système d’avis vérifiés mis en place par Amazon semble peu efficace. Cet agrément apposé à des avis permet de confirmer qu’un produit a bien été acheté sur le site. Cela ne garantit pas en revanche la fiabilité des avis : certains sont faussés, remarque Which ?.

Amazon affirme avoir des règles claires encadrant les acheteurs

Dans un communiqué transmis au Guardian, Amazon a expliqué qu’il investissait des ressources pour « protéger l’intégrité des avis sur [son] site ». L’entreprise affirme avoir des règles claires encadrant les acheteurs. Ceux qui ne les respectent pas peuvent être suspendus, bannis, ou poursuivis en justice, prévient Amazon.

En octobre 2018, Numerama avait publié une enquête au sujet des faux avis sur Amazon. Des clients nous racontaient comment ils publiaient de faux avis en l’échange d’un produit gratuit, ou comment des vendeurs avaient fait pression sur eux pour modifier ou supprimer un avis négatif.

Pour repérer de faux avis, Which ? conseille de faire attention à plusieurs détails. Si de nombreuses revues à 5 étoiles sont publiées dans un très petit laps de temps, cela peut être un indice. Il en va de même si le texte des revues est similaire avec d’autres revues, ou si elles ne correspondent pas au produit (par exemple, une revue vantant la résistance d’une coque de téléphone sur la page d’un appareil photo).

Partager sur les réseaux sociaux