Jack Ma a beau être à la tête de l'un des plus gros sites de vente en ligne, il serait communiste, selon le gouvernement chinois.

Jack Ma, l’homme à la tête du géant Alibaba, ne serait pas aussi apolitique qu’on pouvait le penser. Comme l’a révélé le People’s Daily Online (le journal du parti chinois au pouvoir) lundi 26 novembre, il serait en fait membre du parti communiste.

Le logo du site de vente Alibaba. // Source : Alibaba

Les orientations politiques de Jack Ma n’ont jamais été claires. Comme le remarque Reuters, la recherche «  est-ce que Jack Ma est un membre du parti communiste ? » sur le moteur de recherche local Baidu laisser entendre que ce n’était pas le cas.

C’est finalement dans un article destiné à remercier les 100 personnes qui ont aidé à réformer la Chine que le gouvernement a rétabli la vérité. « Ma, 54 ans, membre du parti communiste, a été une force motrice pour booster la demande nationale », est-il écrit.

Une fortune estimée à 39 milliards de dollars

Le patron de l’un des plus gros sites de vente en ligne au monde n’a pas encore directement confirmé cette information. Un porte-parole s’est contenté d’expliquer dans un communiqué envoyé à Reuters que « l’affiliation politique des dirigeants [d’Alibaba] n’ont aucune influence sur les décisions commerciales de l’entreprise. »

Jack Ma est l’homme le plus riche de la Chine. Sa fortune a été estimée par Forbes à 39  milliards de dollars (soit 34 milliards d’euros environ). En septembre dernier, il avait annoncé qu’il se retirerait de la direction d’Alibaba d’ici l’an prochain. Il n’est pas dit depuis quand il a rejoint le parti communiste.

À lire sur Numerama : Portrait de Jack Ma, CEO d’Alibaba  : celui qui a osé défier eBay

Partager sur les réseaux sociaux