Mitsubishi a décidé de démettre Carlos Ghosn de ses fonctions de président du conseil d’administration, avec effet immédiat.

Après Nissan, Mitsubishi a décidé de destituer Carlos Ghosn de ses fonctions à la suite d’un soupçon de malversations financières, notamment au sujet de sa rémunération réelle. Le constructeur japonais, membre d’une alliance avec Renault et Nissan, a officialisé sa décision attendue à l’occasion d’un court communiqué de presse publié le 26 novembre 2018.

Au sortir d’un vote exceptionnel obtenu à l’unanimité, Mitsubishi retire le statut de président du conseil d’administration à Carlos Ghosn, qui aurait « perdu la confiance de Nissan » et ne serait plus « en mesure d’assumer son rôle », avec effet immédiat. La chute du patron emblématique de Renault, qui a œuvré pour le redressement de Mitsubishi, continue.

La chute continue

C’est donc un nouveau coup dur pour Carlos Ghosn, arrêté à Tokyo le 19 novembre 2018 et actuellement sous le coup d’une enquête pour dissimulation d’une partie de ses revenus. Il est toujours en garde à vue et nie les faits qui lui sont reprochés. De son côté, Renault n’a pas encore suivi les décisions de Nissan et Mitsubishi. Pour l’heure, le géant français a opté pour la temporisation en confiant les responsabilités de Carlos Ghosn à Thierry Bolloré le temps que l’investigation suive son cours.

En attendant la future réunion des ayants droit, Mitsubishi a nommé Osamu Masuko, CEO de la firme, en qualité de président du conseil d’administration. Il s’agit, pour le moment, d’une passation temporaire.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !