Plus que jamais, Instagram se met au service des marques en proposant une nouvelle fonctionnalité, « Instagram Shopping ». Les entreprises auront désormais la possibilité de tagger directement leurs produits et d'intégrer des liens conduisant tout droit les utilisateurs vers leur plateforme de e-commerce.

D’Instagram à Amazon, il n’y a désormais plus qu’un pas. Il faut dire qu’avec ses quelques 800 millions d’utilisateurs mensuels, l’application aux filtres désormais cultes a tout du juteux filon pour les marques, qui voient en sa galerie de clichés une passerelle certaine vers la consommation.

C’est pourquoi le réseau social lance ce mardi 20 mars dans huit nouveaux pays (dont la France), sa toute nouvelle offre « Instagram Shopping », après l’avoir testée non sans succès pendant toute une année sur le marché de l’oncle Sam.

Attirer un maximum d’entreprises sur Instagram

Le concept est simple : désormais, les marques peuvent tagger un produit comme s’il s’agissait d’un individu, et même lui associer un lien vers un site externe (soit leur plateforme de e-commerce, vous l’aurez compris). Pour optimiser le lancement de cette nouvelle offre, Instagram a travaillé en toute discrétion avec plusieurs griffes comme Birchbox, Clarins, La Redoute, Le Slip Français ou encore Sephora.

Les tags ne seront toutefois pas illimités, puisque cantonnés à cinq par publication. Sur le compte des marques jouant le jeu, un onglet  «  Shopping  » symbolisé par une étoile permet de retrouver tous les posts contenant des liens vers une plate-forme d’achat. À noter que seuls des produits physiques sont disponibles, à défaut de service. N’espérez donc pas dénicher un bon plan pour le déjeuner, des vacances de rêve ou un forfait mobile… pour le moment, du moins.

Instagram Shopping. Crédit : Instagram

Toutefois, et aussi surprenant cela puisse-t-il paraître, l’application de clichés ne gagne pas (encore ?) d’argent avec cette offre. En effet, aucun pourcentage des ventes n’est reversé à Instagram, qui se contente donc de faire passerelle entre les entreprises et les consommateurs. Son principal dessein étant avant tout d’attirer un maximum de firmes sur l’application et d’ainsi devenir l’ultime référence dans le sillon des catalogues interactifs. C’est pourquoi absolument toutes les entreprises (TPE, PME mais aussi multinationales) peuvent s’y inscrire, en respectant la condition sine qua non d’avoir un compte Instagram Business (justement gratuit pour lesdites entreprises, si c’est pas beau). Mais la concurrence veille au grain !

La guerre des catalogues interactifs est déclarée

En effet, heureux hasard du calendrier, lundi 19 mars, Pinterest déployait en France une fonctionnalité au principe des plus similaires, « Shop the Look ». Le concept est peu ou prou le même : les utilisateurs ont accès à une palanquée de liens commerciaux à travers les différents tableaux de mode et/ou de décoration. Preuve que le pouvoir de l’image est désormais sans limite (marketing)…

Aperçu de l’outil Shop the Look de Pinterest. Crédit : Pinterest

Partager sur les réseaux sociaux