La stock photo est à Internet ce que Paint est à l'art : une bonne idée qui finit par faire rigoler tout le monde. Mais l'empire Shutterstock pourrait être en danger : Google a développé un algorithme pour enlever à la volée tous les watermarks.

Google ne cherche pas à mettre tous les photographes au chômage, mais son dernier algorithme de retouche automatisée pourrait le faire croire : une équipe de Mountain View a en effet une machine pour enlever les watermarks sur les photos. Le programme agit en quelques secondes et enlève tout à fait la trace laissée par le propriétaire de la photo pour protéger ses droits.

Pour les chercheurs de Google, la solution choisie il y a désormais plus d’une décennie par les professionnels serait inopérante — voire légère — à l’heure des intelligences artificielles. La méthode suivie pour construire une machine prête à détecter et supprimer les marques est détaillée dans une publication de Google. On y apprend notamment comment la méthode d’incrustation des watermarks est prévisible et donc… réversible. La vidéo ci-dessous présente l’avancée des travaux des googlers, et il faut concéder que la méthode offre des résultats probants.

La machine procède en deux temps : d’abord, elle cherche à comprendre la marque pour la délimiter et l’effacer. Ensuite, il s’agit d’un travail nécessitant la reconstitution de ce qu’aurait dû être l’image sans la watermark pour remplir les pixels manquants.

Enfin, les Googlers préconisent aux vendeurs de photos protégées de changer de méthode de marquage en introduisant pour chacune des watermarsk une part d’aléatoire afin de tromper la machine lors de l’apprentissage du patron.

Partager sur les réseaux sociaux