Mayotte bénéficiera d'un second câble sous-marin en fibre optique qui disposera d'une capacité de 4 Tbits/s. Sa mise en place est prévue pour 2018 et Orange fait partie du consortium.

Bonne nouvelle pour les Français et les Françaises se trouvant à Mayotte : en 2018, un nouveau câble sous-marin en fibre optique long de 400 kilomètres reliera l’île à Grande Comore, ce qui offrira une deuxième connexion au réseau international pour ce département d’outre-mer. En effet, une liaison existe déjà avec le câble Lion2, dont la mise en service remonte à avril 2012.

« Le câble Fly-Lion3 sera conçu avec deux paires de fibres et équipé de multiplexage en longueur d’ondes permettant d’atteindre une capacité de 20×100 Gbits/s par paire, pour une capacité totale de quatre térabits par seconde », détaille Orange, qui est membre du consortium chargé de construire et maintenir ce futur câble, avec la Société Réunionnaise du Radiotéléphone et Comores Câbles.

ocean-mer
CC Tim Marshall

Avec une capacité de 4 Tbits/s, Orange considère que ce nouveau câble « permettra d’accompagner la croissance du très haut débit internet sur les deux territoires pour de nombreuses années ». Extension du câble Lion, mis en route en novembre 2009, le câble Fly-Lion3 s’ajoute aux autres câbles déjà installés dans la région, comme EASSy, déployé en juillet 2010 et qui longe la totalité de la côte Est de l’Afrique.

En début d’année, Orange avait déjà fait parler de lui en confirmant l’installation d’un câble sous sous-marin de 5 Tbits/s pour 2018, mais cette fois dans les Antilles et au niveau de la Guyane. Long de 1 900 kilomètres, le câble s’interconnectera notamment à ECFS qui relie quatorze îles des Caraïbes dont les territoires français. Il doit offrir un lien direct entre la Guyane et le continent américain.

Partager sur les réseaux sociaux