Après des discussions à l'amiable avec l'UFC-Que-Choisir, Free a reconnu que la qualité de son réseau n'était pas à la hauteur de ses promesses entre janvier 2012 et octobre 2015. L'opérateur propose aux clients un dédommagement de 1 € par mois d'abonnement, jusqu'à 12 €.

Il n’y a pas de petite victoire. L’UFC-Que-Choisir vient d’annoncer sur son site web avoir terminé les négociations avec l’opérateur Free Mobile. Le groupe de défense des consommateurs portait alors la grogne des utilisateurs, estimant que le réseau mobile n’était pas de bonne qualité (sur la période qui s’étend de janvier 2012 à octobre 2015) — qu’il s’agisse de la réception ou de la vitesse. C’est ce que nos lecteurs ont également constaté.

Free a reconnu les problèmes et va donc proposer aux utilisateurs de ses forfaits à 15,99 € (abonnés Freebox) et 19,99 € (non abonnés Freebox) une procédure de dédommagement pour la gêne occasionnée. Ces derniers pourront récupérer 1 € par mois d’abonnement jusqu’à 12 mois — c’est-à-dire 12 € maximum. Ces 12 € seront enlevés de votre prochaine facture Free après réception du courrier.

Pour demander vos 1 € par mois, il vous suffit de vous rendre dans votre espace client et d’aller sur le formulaire de remboursement qui sera normalement affiché en haut de la page.

Vous recevrez ensuite une enveloppe T et une version papier de ce formulaire qu’il vous suffira de signer de poster gratuitement.

Partager sur les réseaux sociaux