L'application Citymapper, qui permet de planifier ses trajets en transport en commun dans les grandes villes, vient de lancer son propre service de bus amélioré à Londres. Ce test en condition réelle doit durer deux jours, jusqu'au 10 mai.

C’est une annonce des plus inattendues. L’application Citymapper, qui permet de planifier ses trajets en transport en commun, lance son premier service de bus ce mardi 9 mai : une ligne circulaire, la CMX1, mise en place en plein cœur de Londres. La startup travaille en collaboration avec le service public Transport for London, et a l’ambition d’investir plusieurs autres grandes villes.

Poussé par la volonté de mettre à profit son expertise dans le domaine des transports publics, qui repose sur les informations récoltées par le biais de son application, Citymapper souhaite changer l’écosystème des bus pour le rendre plus efficace en optimisant les trajets et les lignes. Une nécessité expliquée sur le blog de l’entreprise et mise en œuvre grâce à l’analyse des comportements utilisateurs de l’app. Mais aussi en se basant sur le travail de ses équipes, qui ont notamment montré certaines limites des tracés réalisés il y a des années, comme du matériel actuel (bus, arrêts, application), quelque peu désuet.

Réinventer le bus

Citymapper ne cache pas son ambition avec cette nouvelle ligne, qui met à disposition deux types de véhicules : un bus de taille normale ainsi qu’un modèle plus petit, afin de répondre à la demande nécessaire. L’intérieur des bus a également été légèrement repensé, gardant l’essentiel mais intégrant des prises USB à l’arrière des sièges ainsi qu’une couleur dominante, le vert — emblématique de l’entreprise.

Celle-ci a également planché sur du software, afin d’accompagner au mieux le chauffeur — pas de bus autonome donc, comme on aurait pourtant pu l’imaginer — et d’informer les utilisateurs en temps réel, avec une carte affichant exactement la position du bus sur son trajet. Ces deux systèmes sont pour la première fois liés, contrairement à ce qui se fait aujourd’hui.

À terme, Citymapper compte se déployer dans différentes grandes villes, qui ne sont pas encore identifiées. Londres sert de premier test, avec la courte ligne CMX1. Les habitants de la capitale britannique pourront ainsi essayer gratuitement ce nouveau service pendant deux jours, du mardi 9 au mercredi 10 mai, pendant ces brèves journées de déploiement.

Partager sur les réseaux sociaux