Laisseriez-vous vos amis prendre le contrôle de votre profil sur une application de rencontre ? Si la réponse est oui, Wingman est peut-être le service de dating que vous attendiez. Si la réponse est non, laissez-vous tenter quand même, histoire de rigoler avec ce concept atypique.

En matière d’applications de rencontre, l’imagination humaine semble sans limites. Si vous pensiez avoir tout vu, tout entendu, tout testé en la matière — vérifiez donc en jetant un œil à notre guide ultime des applications de rencontre existantes –, voilà qui devrait vous intéresser. Dans la foulée de l’inhabituel Hater, qui part du principe (pas si illogique) que l’amour de votre vie déteste peut-être les mêmes choses que vous, un service de dating flambant neuf entend bien se faire sa place sur le marché de la rencontre connectée.

Son originalité est que, pour une fois, vous n’avez rien à faire du tout. Ni créer un profil, ni swiper, ni matcher, ni même faire la conversation. Mais alors, comment diable allez-vous trouver votre âme sœur dans ce cas ? C’est tout simple : sur Wingman, vous allez laisser vos amis le faire pour vous.

Comme le souligne Mashable, voici une application qui devrait ravir tous les entremetteurs en puissance, ou simplement les curieux qui veulent donner un coup de pouce à leurs amis en manque d’amour. En effet, dans la culture populaire, le wingman (et la wingwoman ?) est cette personne qui vous apporte son aide afin de séduire la personne que vous convoitez. Autrement dit, un ou une pote de drague, sorte de version réelle du personnage de Barney Stinson dans la sitcom How I Met Your Mother.

Wingman

Pote de drague

Contrairement aux applications auxquelles nous sommes habitués, Wingman ne parie pas sur la pertinence d’un calcul algorithmique pour susciter des rencontres. Au contraire, selon Tina Wilson, sa fondatrice originaire de Londres, l’application redonne le pouvoir aux individus, en l’occurrence vos proches. À vous de voir si vous les jugez suffisamment dignes de confiance pour leur confier votre vie sentimentale.

Les grands timides ne sont pas les seules personnes visées par ce nouveau service. Wingman espère aussi attirer toux ceux qui ont déchanté après avoir passé, en vain, beaucoup de temps sur les applications de dating plus classiques. Par ailleurs — et ce n’est pas négligeable –, le genre et les préférences choisis par chaque utilisateur sont totalement libres.

Les entremetteurs peuvent choisir d’aider plusieurs de leurs amis à trouver l’âme sœur en ligne. De la même manière, les célibataires peuvent demander à plusieurs amis d’endosser le rôle de copain ou copine de drague.

Après un match, le wingman s’éclipse

Lorsque vous vantez les mérites de votre ami ou amie auprès d’un membre de l’application, un message lui sera automatiquement adressé. Ainsi, il ou elle pourra suivre tous les compliments et choses positives que vous partagez à son sujet sur l’application. Au moindre match, l’ami concerné en est informé. À partir de cet instant, le ou la wingman n’a plus son mot à dire.

Pour jouer les Cupidon sur Wingman, les Français devront encore un peu attendre, car Wingman n’est disponible pour l’instant qu’au Royaume-Uni, en Australie et aux États-Unis. Par ailleurs, l’application ne dispose pas encore de version Android.

Néanmoins, il vous reste une solution pour voler au secours de vos amis à la recherche d’une rencontre pour la nuit, ou pour la vie : Tinder vous permet également de jouer les entremetteurs, le temps d’une soirée.

Partager sur les réseaux sociaux