Quelle application pour rencontrer l'âme soeur rapidement ? Chance : la modernité a suffisamment accéléré la rencontre pour que vous parveniez à vos fins en quelques jours. Et nous allons vous aider grâce à notre panorama du dating 2.0.

Plus que jamais le business de la rencontre est florissant. On ne compte plus les concepts saugrenus qui vous promettent le « perfect match  ». S’adaptant à vos attentes, la concurrence féroce des applis devrait faciliter votre quête : afin de vous y retrouver, j’ai tout testé pour trouver l’amour. Mes impressions, juste pour vous.

1 — la plus fournie : tinder

Tinder a changé la rencontre dans nos sociétés prudes. Cette fois, c’est simple : on aime, on swipe à droite, on n’aime pas on repousse à gauche. De fait, après avoir localisé la masse de nos cibles possibles, il ne reste plus qu’à choisir en fonction du prénom, de l’âge, des quelques photos et de l’emploi que prétend occuper notre contact.

Avec un peu de chance et une bonne photo sublimement retouchée, vous aurez peut-être des matchs. Comprenez : vous et un utilisateur ont décidé de se tolérer suffisamment sur des bases physiques pour établir un contact.

tinder

Mes plus :

  • Une densité d’utilisateur qui a le mérite de vous garantir au moins une rencontre, même en pleine campagne.
  • Quelques photos vous assurant sous au moins quelques angles de l’anatomie de votre match potentiel.

Mes moins :

  • La nouvelle fonction Superlike permet de payer pour prévenir que vous êtes très très très intéressé par un utilisateur est à la limite du débordement.
  • La pure tradition de l’amour courtisan à la française est bafouée tous les deux matchs, vous êtes prévenus.

Vous pouvez télécharger Tinder sur iOS ou Android.

2 — vous n’échapperez plus au hasard des rues : Happn

Depuis l’apparition de Tinder, il est de plus en plus difficile d’innover dans la rencontre généraliste. Happn y est parvenu avec un concept absolument terrifiant : vous vous souvenez de ce gros lourd qui mériterait de faire un petit tour au poste de police pour harcèlement et qui vous a lancé un « HEO MADEMOISELLE ! T’ES CHARMANTE ! » dans la rue hier ? Eh bien, grâce à votre localisation et la sienne, vous pourrez le retrouvez et parler de vos affinités communes en matière de films d’auteur tchèques.

happn.jpg

Mes plus :

  • La promesse de retrouver ce coup de foudre vu au croisement du bureau et du McDo.
  • Enfin une app pour repérer les plus en manque de vos proches croisés dans la journée.

Mes moins :

  • Devoir faire le tour de la ville quatre fois par jour pour ne rater personne.
  • Être dans l’obligation de sortir de chez soi, à moins de vouloir rencontrer votre coloc et lui avouer tout ce que vous avez sur le cœur.

Vous pouvez télécharger Happn sur iOS ou Android.

3 — L’application qui a changé la communauté gay : grindr

On l’a souvent entendu, la communauté LGBTQI a toujours eu un temps d’avance dans ses pratiques amoureuses. On a pu le vérifier en matière de technologie : Grindr a été la première application au monde à intégrer la localisation dans la poursuite de l’homme parfait, changeant ainsi le rapport d’une communauté à ses traditionnels lieux de rencontres.

grindr

Mes plus :

  • Pouvoir découvrir l’orientation sexuelle des mecs sur lesquels on avait des doutes.
  • Découvrir dans une expérience mi-sociologique mi-voyeuriste l’étendue des tendances sexuelles de demain.
  • Les retransmissions de la Fashion Week en streaming ( ?).

Mes moins :

  • Une légère obsession pour les histoires d’amour de trois-quart d’heure.
  • Les photos dénudées qui sont un danger pour votre vie privée (le revenge porn est pénalisé par la loi française depuis peu).

Vous pouvez télécharger Grindr sur iOS ou iOS.

4 — Si vous êtes vieux : Gleeden

Les stations de métro se souviennent des publicités audacieuses du site officiel de l’adultère. La campagne avait été attaquée par de fervents catholiques qui arrachaient systématiquement les affiches, c’est dire si en cette Saint-Valentin vous seriez un effroyable pécheur à y chercher l’amour.

PHOea3f6460-b863-11e4-bd22-b3b13b7f1a9c-805x453

Mes plus :

  • La franchise propre au réseau : on a rarement vu quelqu’un vous promettre de beaux enfants et une maison en Sologne.
  • La transgression propre au principe du seul adultère : parfait pour un champagne et une chambre d’hôtel en plein après-midi, vous direz que vous étiez en réunion.

Mes moins :

  • Si vous étiez célibataire, vous ne seriez pas sur cette appli.
  • Attention au syndrome Ashley Madison et sa fonctionnalité « piratage ».

Vous pouvez télécharger Gleeden sur iOS ou Android.

5 — Pour être sûr de ne pas matcher : once

L’appli française avec laquelle nous avons discuté, qui s’affiche avec un match toutes les 24 heures. A priori, vous ne devriez avoir aucune chance de trouver quelqu’un avant la Saint-Valentin. Et pourquoi pas finalement ? Ça vous laissera tout le loisir de dire tout le mal que vous pensez de cette célébration. Nos top mots-clefs pour vos tweets : consumériste, dénature l’essence de l’amour, commercial, singles-bashing. À vos indignations !

once1

Mes plus :

  • Le gain de temps est incroyable quand on doit seulement se décider sur un seul profil plutôt que de prolonger notre appétit insatiable de match.
  • Parvenir à rendre encore plus inutile et angoissant votre FitBit (grâce à lui, l’app mesure votre rythme cardiaque).

Mes moins :

  • L’appli ne nous aide pas à faire croire que nous aussi, nous avons une vie amoureuse comblée d’ici à la Saint-Valentin.
  • Laisser un tierce personne juger à notre place des matchs potentiels. Analyse CD : bizarre.

Vous pouvez télécharger Once sur iOS ou Android.

6 — la rencontre entre csp+ : attractive world

Vous connaissez certainement le principe :  «  on est bien qu’entre gens de ce monde  ». Le concept est encore plus déprimant que celui de la Saint-Valentin, mais si vous détestez Bourdieu et vous êtes convaincu par l’endogamie, cette plateforme pour quadragénaires grisonnants est faite pour vous. Pour ce guide, j’ai passé l’épreuve du feu en me faisant accepter sur le site. Mes conseils pour y parvenir :

  • Une photo avec un air entreprenant et une petite retouche Snapseed.
  • Une bio aussi longue que les mémoires du Général de Gaulle.
  • Une passion pour l’art abstrait et la nouvelle vague.
  • Une grosse dose de mensonges.

attractive

Mes plus :

  • Un petit air de LinkedIn qui permet de nous y retrouver facilement.
  • Des profils écrits de manière à ce que votre propre mère pourrait vouloir les matcher.

Mon moins :

  • Mais vous n’êtes pas votre mère, courrez !

Vous pouvez télécharger Attractive World sur iOS ou Android.

7 — les nouveaux terrains de jeu de la rencontre : blablacar, airbnb…

Si comme nous, vous êtes plus que lassés par les mécanismes de zapping amoureux imposés par le business de la rencontre, conférant à nos tristes vies un nouveau mode de consommation sexuelle, pourquoi ne pas tenter de sortir des sentiers battus en jouant sur l’économie collaborative ? Cela reste plus difficile, mais nous avons quelques idées, et des photos stock pour les illustrer.

happy-people-car-driving-road-trip-38437918

  • Une virée à Deauville avec un(e) inconnu(e) choisi(e) sur BlaBlaCar. N’oubliez pas de simuler une panne avec des fumigènes en plein campagne normande.
  • Une nuit de folie sur le canapé de la chambre d’amis d’un(e) inconnu(e) avec Airbnb. Sans être très confortable, avec un seflie bien anglé vous pourrez faire croire à vos amis que vous avez enfin rencontré quelqu’un.
  • Entendu à la rédac : passer quelques temps dans les chats de vos jeux vidéo favoris afin de rencontrer le ou la guérrier(e) elfe de vos rêves. En attendant l’amour en réalité virtuelle, vous pourrez toujours dessiner un cœur avec votre épée magique. Le romantisme ne se perdra donc jamais.

10169085

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés