Les labos Disney ont réalisé un système de traçage pour une plateforme de réalité virtuelle capable de mêler de manière efficace objets réels et représentation fictive. En somme, on peut ainsi rattraper une balle bien réelle projetée en réalité virtuelle.

La réalité virtuelle ne se limite pas à isoler un utilisateur dans un lieu où il se déplace et interagit avec des éléments fictifs. En effet, c’est ce que deux développeurs de Disney ont prouvé en concevant un système de capture de mouvement très performant, qui a rapproché la réalité avec le monde de la VR.

Le système des développeurs a suivi au début le casque de VR, les mains de son utilisateur et une balle de tennis. Ensuite, ils se sont basés sur des modèles de prédictions et de ciblage pour développer progressivement un système permettant de faire attraper  réellement la balle de tennis à l’utilisateur du casque (qui la voyait dans le monde virtuel). Ce dernier y est parvenu sans problème.

Une expérience intégrant le sens du toucher

Ainsi, cette nouvelle méthode permettrait d’intégrer une expérience de réalité virtuelle plus complète et excitante, en recourant également au sens du toucher. Par exemple, on pourrait développer des jeux de VR plus immersifs ou des logiciels très utiles pour entraîner des professionnels (comme des médecins avant une opération).

Markus Gross, un des cadres de Disney Research, explique : « Comme les systèmes de réalité virtuelle sont en train de devenir des appareils de plus en plus banals, le concept que l’expérience de l’utilisateur puisse être enrichie à travers une interaction dynamique avec des objets réels est en train d’acquérir beaucoup d’intérêt. Ce projet initial de notre équipe est captivant et montre non seulement qu’il est possible de relier le monde virtuel à celui réel, mais que cela offre beaucoup d’opportunités et bénéfices. »

Le géant du divertissement n’a pas encore révélé de projets liés à cette étude, mais il est évident qu’il existe un large éventail d’applications pour ce genre de systèmes.

Partager sur les réseaux sociaux