Un groupe de développeurs du MIT a conçu une intelligence artificielle capable de battre les meilleurs joueurs de Super Smash Bros Melee. L'IA impressionne par sa capacité d'adaptation mais doit encore résoudre une grave lacune.

Super Smash Bros Melee vient s’ajouter à la liste des jeux vidéo maîtrisés par les intelligences artificielles. En effet, après avoir été utilisées pour battre les meilleurs joueurs de Starcraft II, de Doom et de Go, les IA ont été entraînées pour l’emporter contre les meilleurs adeptes du grand classique Gamecube du jeu de combat multijoueur signé Nintendo.

Cette prouesse est signée d’une équipe de développeurs du MIT qui a créé une intelligence artificielle capable de faire jeu égal — et même de battre — plusieurs joueurs qui figurent parmi les 100 meilleurs mondiaux. Vlad Firoiu, le leader du groupe, explique qu’il a fourni à son invention numérique une base de données concernant les éléments cruciaux du gameplay, comme par exemple les rebords des décors, le jeu consistant à éjecter son adversaire hors du ring.

Le développeur souligne que l’IA n’apprend pas en regardant passivement ce qui se passe à l’écran mais se comporte au contraire comme un joueur artificiel qui commence son aventure de zéro. L’équipe considère le jeu de Nintendo, qui tourne parfois au véritable foutoir à quatre joueurs et en incluant tous les objets possibles, comme l’outil parfait pour développer son IA : « L’environnement de Super Smash Bros Melee repose sur une dynamique complexe et une forme d’observation, ce qui en fait un défi autant pour les humains que [pour les IA]. »

Une IA aux tendances suicidaires

Firoiu souligne que l’IA a adopté un style de combat singulier : « Elle combine des techniques humaines, mais aussi des stratégies plus surprenantes —  les deux sont avantageuses puisque l’IA réagit plus rapidement que les humains. Elle se met souvent en position de défense jusqu’à ce qu’elle décèle une ouverture pour attaquer. Dans d’autres cas, elle adopte une combinaison d’acrobaties hasardeuses qui peuvent mener à une rapide défaite de l’ennemi. »

Mais même cette formidable intelligence artificielle formidable possède son talon d’Achille : quand le joueur humain s’accroupit dans un coin pendant un moment, l’IA devient folle et se suicide…

 

Partager sur les réseaux sociaux