Des scientifiques de l'université de l'Illinois utilisent des drones pour analyser la maturité de germes de soja avant récolte. Les résultats, prometteurs, laissent espérer un gain de temps considérable pour les agriculteurs.

Les drones sont de plus en plus utilisés dans l’agriculture, par exemple pour arroser les plantations. Une équipe d’agriculteurs, d’ingénieurs et de développeurs de l’université de l’Illinois a franchi un nouveau cap en développant des drones capables d’analyser les pousses et de déterminer le moment où elles sont prêtes à être récoltées.

L’objectif ? Optimiser ces tâches, afin que les agriculteurs puissent passer beaucoup moins de temps à les observer manuellement, comme ils le font actuellement. Bryan Diers, l’un des agriculteurs concernés, explique : « Quand les drones ont commencé à se diffuser, nous nous sommes demandés si nous pouvions appliquer cette nouvelle technologie dans l’agriculture. Pour ce premier essai, nous avons essayé de leur donner des choses simples à faire. »

L’une de leurs missions consistait à analyser les plantes de soja et à identifier celles qui étaient mûres grâce à des caméras et des systèmes d’analyse d’images et de données. Pour ce faire, les développeurs ont notamment intégré un algorithme capable de déceler les changements de luminosité dans les plantations, essentiels pour déterminer si elles sont mûres.

93 % d’efficacité

En outre, l’équipe a conçu un dispositif qui compare en même temps les données enregistrées par les drones avec celles récoltées par les scientifiques grâce à des techniques plus traditionnelles. Les résultats coïncidaient dans 93 % des cas alors qu’il reste nécessaire d’améliorer les drones pour les rendre tout aussi efficaces face à la pluie ou au vent que dans les meilleures conditions météo possibles.

Cependant, les chercheurs sont certains que ce genre d’activité se révélera bénéfique pour les grande entreprises agricoles, qui testent des milliers de variétés de plantes chaque année pour les vendre par la suite aux agriculteurs du monde entier.

Partager sur les réseaux sociaux