Wikileaks diffuse désormais ouvertement de fausses informations. Dernier exemple en date : une vidéo de 2015 que le groupe affirme avoir été tournée ce matin dans la centrale de Flamanville.

À mesure que les années passent, l’organe de lutte pour la transparence lancé par Julian Assange s’enfonce toujours plus dans la médiocrité. Leur dernière sortie concerne la France et est un mensonge (ou un « fait alternatif », au choix) : Wikileaks diffuse sur son compte Twitter une vidéo qu’ils affirment être celle de l’explosion qui a eu lieu à la centrale nucléaire de Flamanville ce matin.

Publiée par un compte nommé PortugalStuff, cette vidéo est tout simplement un fake, vu qu’elle tourne sur les réseaux sociaux depuis au moins 2015, comme l’ont montré nos collègues de France Info.

Vous pouvez la voir juste en-dessous si vous souhaitez admirer une belle explosion, mais elle n’a rien à voir avec Flamanville, ni avec la France a priori. Pour rappel, ce matin, un feu a déclenché une détonation dans la centrale de Flamanville en zone non nucléaire. D’après la préfecture, il a été maîtrisé immédiatement par les équipes — il ne s’agit donc pas d’un incident nucléaire.

Partager sur les réseaux sociaux