En passant au firmware 4.50, la PlayStation 4 Pro devrait encore améliorer l'expérience visuelle sans patch dédié.

En fin de semaine dernière, Sony a levé le voile sur quelques-unes des futures fonctionnalités de la PlayStation 4.Parmi celles-ci, la possibilité d’installer ses jeux sur un disque dur externe fait figure d’immense bonne nouvelle. Actuellement en bêta, le firmware 4.50 de la console a laissé découvrir un apport bizarrement tenu secret par le constructeur : un mode boost pour la PS4 Pro.

Confirmé par The Verge, il permet, sur le papier, d’améliorer le rendu des jeux non optimisés par la machine sortie en fin d’année dernière.

La PS4 Pro encore plus fluide

« La PS4 Pro augmente la vitesse de son GPU et de son CPU pour améliorer certains jeux sortis avant son lancement. Les titres ayant un framerate variable peuvent bénéficier d’un meilleur framerate, et les temps de chargements seront peut-être plus courts  » explique Sony, sans oublier de mentionner la possibilité de désactiver le mode, via les paramètres, en cas de désagréments constatés (bugs ou plantages).

Plusieurs joueurs ont fait part de réelles évolutions sur les forums et certains ont même posté des vidéos comparatives avec et sans mode boost (à prendre avec quelques pincettes). L’idée est d’assurer un meilleur confort visuel, ce qui ne sera pas un luxe dans certaines productions anciennes (The Evil Within pour ne citer que lui).

Dans un titre comme Bloodborne, où le framerate apparaît parfois en souffrance (quand il y a beaucoup d’ennemis par exemple), le mode boost rend l’expérience plus fluide. En somme, le firmware 4.50 pourrait rendre l’achat de la PS4 Pro encore plus indispensable si une bonne partie du catalogue profite de cette upgrade. Un constat qui s’applique également à la Xbox One S, nantie d’un upscaling très puissant pour gommer l’aliasing des jeux sur un téléviseur UHD.

Partager sur les réseaux sociaux