Vous attendez une grosse livraison venant d'Amazon ? Plutôt que de prendre une demi-journée pour réceptionner votre commande, pourquoi ne pas autoriser le géant du e-commerce à entrer chez vous ?

Et si Amazon vous laissait directement le colis que vous avez commandé chez vous plutôt que dans votre boîte aux lettres ou chez le gardien ? C’est le projet sur lequel le géant du commerce électronique est en train de réfléchir, de manière à ce que vous puissiez trouver votre commande à domicile quand vous rentrerez chez vous plutôt que de devoir attendre un nouveau passage du livreur ou prendre une demi-journée pour réceptionner votre bien.

Comment l’entreprise américaine compte-t-elle s’y prendre ? En travaillant main dans la main avec des fabricants de serrures et de portes connectées, afin de proposer une telle option aux clients qui en sont équipés. Selon le site The Information, Amazon est déjà en contact avec deux firmes, August, qui est spécialisée dans les verrous intelligents, et Garageio, qui fabrique des portes de garage high-tech, contrôlables grâce à une application sur son smartphone.

salon
Prêt à laisser entrer des inconnus ?

On devine que cette option très curieuse de livraison littéralement à domicile servira avant tout à acheminer des commandes volumineuses, comme un canapé, un lit ou une commode. Tout ce qui est de taille raisonnable continuera vraisemblablement à être déposé dans la boîte aux lettres. Et on suppose que ceux qui ont une porte ou une serrure connectée garderont ultimement le choix de décider s’ils veulent oui ou non que les livreurs accèdent au garage ou carrément au domicile.

Bien sûr, on imagine les limites du projet : est-on vraiment prêt à laisser entrer des livreurs chez soi sans la possibilité de les surveiller du coin de l’œil ?

Table0
Une idée pas sotte pour les biens encombrants

Tout le monde a certainement en tête la crainte d’un vol lors d’une livraison. Certes, on peut supposer que ceux qui ont des serrures et des portes connectées ont aussi équipé le reste du foyer avec des caméras connectées reliées au smartphone pour contrôler ce qui se passe chez eux ; il n’en demeure pas moins que c’est un sacré acte de confiance qu’il faut accepter de faire. Et cela, même si Amazon a certainement un plan en cas de larcin ou de dégradation pour pallier toute éventualité.

Il va sans dire que les livreurs envoyés par Amazon ne bénéficieront que d’un accès très temporaire au foyer. Une fois le colis acheminé, ils ne pourront pas revenir ultérieurement comme si de rien n’était : le verrouillage sera de nouveau en place, sans doute très vite afin que la fenêtre « à risque » soit la plus réduite possible (on suppose de l’ordre de quelques dizaines de minutes). Selon The Information, Amazon est en train de tester ce système à Seattle.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés