Dailymotion va utiliser les services de la société Peer5 pour diffuser des vidéos en live en utilisant en partie la bande passante disponible chez les internautes, qui serviront de relais grâce à un réseau P2P totalement transparent pour les utilisateurs.

Dailymotion a annoncé mercredi la signature d’un partenariat avec la société Peer5, qui permettra à la plateforme de vidéos d’utiliser une technologie de distribution en Peer-to-Peer (P2P) pour soulager ses serveurs et offrir une disponibilité maximale des vidéos qui génèrent le plus d’audience, sans crainte de saturation. Elle devrait être limitée aux vidéos diffusées en live, qui par nature ne permettent pas d’être dupliquées à l’avance sur une multitude de serveurs de CDN géographiquement proches de l’internaute.

« Dailymotion a récemment exploré de nouvelles technologies pour gérer la croissance exponentielle du streaming vidéo live à travers ses différents canaux de distribution », raconte la filiale du groupe Bolloré. Pierre-­Yves Kerembellec, qui dirige l’architecture technologique de Dailymotion, explique que « nous avons choisi Peer5 parce que leur solution de peer-to-peer basée sur WebRTC résout nos trois plus grands défis avec le streaming live (la capacité, la qualité et la rentabilité) tout en n’exigeant pas d’installation de logiciel de la part de l’utilisateur final ».

Il existe en effet déjà depuis de nombreuses années des solutions de P2P live, comme les très populaires Acestream ou Sopcast qui viennent compléter de multiples solutions chinoises (PPLive, PPStream, QQLive, UUseee, Xunlei, Tudou…), mais tous exigent d’installer un logiciel ou un add-on spécifique sur son navigateur.

Mais Peer5 fait partie de rares acteurs, avec Viblast, à utiliser le protocole WebRTC intégré aux navigateurs HTML5 pour créer un réseau de distribution en P2P directement au sein de Chrome ou Firefox. Tout est réalisé en javascript, et avec les API standardisées par le W3C.

Peer5 utilise une technologie hybride qui mélange CDN et P2P pour proposer les flux en direct.
Peer5 utilise une technologie hybride qui mélange CDN et P2P pour proposer les flux en direct.

En fait de réseau P2P, il s’agit d’une solution hybride, comme BitTorrent le fait avec son BitTorrent Live. Chaque spectateur qui regarde un stream en live met sa bande passante à disposition pour partager le même flux vidéo avec d’autres internautes, de façon optimisée pour limiter au maximum les temps de latence ; mais s’il n’y a pas assez de « peers » pour obtenir le flux vidéo dans de bonnes conditions, la technologie de Peer5 va rechercher les informations manquantes sur des serveurs de réseaux de distribution de contenus (CDN) classiques.

Le but, pour Dailymotion, est de limiter au maximum les requêtes coûteuses vers ses CDN, pour basculer les internautes vers un échange des flux en P2P lorsque la vidéo est suffisamment populaire pour le permettre. Sur son site, où l’on peut voir des démos, Peer5 assure qu’en moyenne la présence de 10 spectateurs seulement permettrait de se passer du CDN pour 50 % des données, sans subir de décalage dans le direct. Pour les internautes, la technologie est transparente, et n’utilise la bande passante montante (upload) que si elle est disponible.

Précision importante pour le groupe Bolloré et ses partenaires : les flux sont également chiffrés et peuvent être protégés par des DRM censés empêcher que les internautes puissent réaliser à la volée des copies des œuvres diffusées en vidéo.

peer5-archi

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés