Pour compléter son écosystème Hue, Philips lance un détecteur de mouvement nommé Hue Motion Sensor. Il coûtera à peu près 40 euros et sera disponible courant octobre.

L’écosystème Hue est un bel exemple de bonnes pratiques pour concevoir un objet connecté. Les ampoules sont simples à installer et à configurer et s’intègrent parfaitement dans votre routine en changeant un petit peu la manière dont vous interagissez avec votre mobilier. Éteindre toutes les lumières de la maison sans avoir à bouger de son lit est un confort qui n’est plus une vision futuriste. Et si le géant s’est concentré sur les luminaires pour perfectionner son produit, il a aujourd’hui dévoilé son deuxième gadget  : un détecteur de mouvement.

Le premier gadget était un bouton poussoir pour allumer ou éteindre les Hue. Il avait la particularité de pouvoir se mettre où vous le souhaitez et d’être autonome du point de vue de l’énergie : c’est la pression du bouton qui créait suffisamment de friction pour créer l’énergie nécessaire à envoyer l’information. Le détecteur de mouvement, commercialisé autour de 40 € courant octobre, est un peu plus sophistiqué.

uznv8dy6rzsvbigfb0jd

Il pourra en effet être configuré depuis l’application pour gérer les lumières que vous souhaitez (jusqu’à 12) activer lorsqu’il détecte un mouvement. Entre autres paramètres, vous pourrez régler la distance à laquelle il va se déclencher ou lui donner l’ordre de n’allumer les lumières que s’il détecte un environnement sombre. Cela signifie qu’en plein jour, il laissera vos Hue éteintes et vous permettra d’économiser de l’énergie. De même, s’il ne détecte rien pendant une longue période, il va se charger d’éteindre les lumières tout seul… en passant par plusieurs stades de luminosité : si vous n’avez juste pas bougé de votre canapé, vous aurez le temps de le réveiller avant d’être dans le noir complet.

L’engin est alimenté par 2 piles AAA.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés