Prévue pour novembre, la version 50 de Firefox intégrera de nouveaux paramètres de confidentialité provenant du navigateur Tor.

D’ici la fin de l’année, le navigateur web Firefox intégrera de nouveaux paramètres de confidentialité qui permettront de renforcer un peu plus la protection de la vie privée des internautes. C’est ce que constate le site Ghacks, qui a observé les changements déjà déployés dans une version expérimentale de Firefox : celle-ci s’est inspirée des réglages provenant de Tor Browser pour s’améliorer.

D’ores et déjà disponible pour les testeurs et les développeurs, cette version avancée du logiciel — numérotée Firefox 50 — sera proposée au public à partir du 8 novembre 2016 selon le calendrier actuel, une fois qu’elle sera jugée stable. Pour l’heure, la mouture qui est disponible pour tout le monde est estampillée 47.0.1. Sauf imprévu, Firefox 48 arrivera le 2 août et Firefox 49 le 13 septembre.

Firefox
CC Mozilla in Europe

Pour le moment, trois options issues de Tor Browser figurent dans Firefox 50 : le refus d’énumérer les plugins installés sur le navigateur et les types MIME, le refus de dire le degré d’orientation de l’écran et le mode utilisé (portrait ou paysage) et la disparition du bouton « ouvrir avec » lorsque une fenêtre de dialogue cherche à l’afficher pour proposer une liste d’applications compatibles.

Ghacks, qui détaille les étapes à suivre pour activer de ces paramètres si vous utilisez déjà Firefox 50, précise que la neutralisation de ces réglages peut être justifié par la volonté de protéger la confidentialité de sa navigation, mais qu’elle s’accompagne par une expérience forcément dégradée. Trancher ce dilemme ne peut se faire qu’au cas par cas. Impossible de proposer une réponse générale.

Tor-browser2
Le navigateur Tor, basé sur Firefox.

« Les réglages spécifiques de Tor concernant la vie privée ne conviennent en général pas à l’audience grand public de Firefox. C’est pourquoi vous devez les activer manuellement dans le navigateur avant de pouvoir les utiliser » explique Ghacks. En effet, tout le monde n’a pas la même vision sur l’équilibre à trouver entre la défense de la vie privée et l’accès à des fonctions pratiques.

Si Firefox s’inspire de Tor pour inclure de nouveaux paramètres de confidentialité, le projet Tor, qui est le plus célèbre des réseaux d’anonymisation, s’appuie lui-même sur le navigateur de Mozilla pour concevoir le sien. En effet, Tor Browser s’appuie sur une déclinaison spéciale de Firefox (la branche ESR, qui signifie « Extended Support Release », c’est-à-dire qui bénéficie d’un support étendu).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés