Twitter a choisi d'augmenter la durée maximale des vidéos que les internautes peuvent publier et partager. Mais plutôt que de l'étendre franchement, le réseau social a préféré faire rimer sa célèbre limite des 140 caractères, en choisissant une limite de 140 secondes.

Twitter a annoncé mardi qu’il serait désormais possible pour tous les utilisateurs de publier des vidéos de 140 secondes maximum, alors qu’elles étaient jusque là limitées à 30 secondes seulement, pour la plupart des internautes. Les vidéos Vine, qui étaient limitées à 7 secondes, seront aussi progressivement portées à 140 secondes, pour fusionner les deux systèmes.

La limite est évidemment une référence aux 140 caractères qui ont fait le succès de la version texte de Twitter, ce qui peut paraître étonnant.

Même s’il a choisi de n’y toucher qu’à la marge, Twitter avait paru regretter ces derniers mois le carcan dans lequel la limite des 140 caractères enferme les internautes, ce qui bridait aussi ses propres possibilités d’évolution.

140 secondes, c’est trop peu par exemple pour diffuser une chanson au complet

Il est clair qu’en choisissant la même limite de 140 secondes pour ses vidéos, qui restera aussi symbolique que les 140 caractères du texte, Twitter ne se donne pas pour l’avenir les moyens de concurrencer frontalement un YouTube ou même un Facebook sur un secteur pourtant très stratégique, perçu comme vital par la firme de Mark Zuckerberg.

Le réseau de micro-blogging préfère cultiver sa différence et pousser à la créativité dans un cadre toujours restreint, quitte à frustrer toujours ses utilisateurs.

140 secondes, c’est seulement 2,33 minutes, et c’est donc trop peu par exemple pour diffuser une chanson au complet, qu’un internaute aurait réinterprété à sa sauce et souhaiterait partager avec sa communauté. Il devra toujours pour ce faire héberger sa vidéo sur une plateforme concurrente, ou se contenter de la diffuser en direct sur Periscope.

Est-ce un bon pari ? L’avenir le dira.

Une nouvelle interface vidéo

À cette occasion, Twitter a aussi dévoilé une nouvelle interface plein écran pour voir les vidéos. En tapant sur une vidéo, cette nouvelle interface apparaîtra, qui ne laissera plus apparaître que d’autres vidéos. Une manière pour Twitter de forcer lui aussi l’usage des vidéos, qui ont l’intérêt commercial d’être très appréciées autant des utilisateurs que des annonceurs.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés