Avec une dizaine bots qui voient le jour quotidiennement, il est devenu difficile de s'y retrouver. C'était sans compter sur un chasseur de bots. Qui est lui-même un bot.

Facebook Messenger, Kik, Slack, Telegram : toutes les messageries instantanées sont en train d’être envahies par des bots aux fonctionnalités aussi diverses qu’utiles. Difficile toutefois de se repérer dans cette invasion. Quel bot est fait pour vous ? Quel est le dernier must-have du bot ? Rassurez-vous, pour cela aussi, il y a un bot.

LES BOTS PARLENT AUX BOTS

Notre bot pour se retrouver parmi cette avalanche d’intelligences et de stupidités artificielles se nomme sobrement Bot Hunter Bot — littéralement, le bot chasseur de bot. Disponible pour l’instant sur Kik, par SMS et sur Telegram, il est en train d’arriver sur Messenger. Raison du retard sur la messagerie du géant bleu ? Les bots de Messenger doivent être au préalable acceptés par Facebook, ce qui n’est pas encore le cas de notre chasseur.

Capture d’écran (40)

La conversation est plutôt simple avec lui : après une présentation très sommaire — votre prénom — vous avez simplement à lui indiquer les messageries qui vous intéressent.

Capture d’écran (39)

Ensuite, le chasseur va vous envoyer un bot au hasard qui fonctionne avec votre messagerie. On regrette que l’IA soit plus que minimaliste : il est par exemple impossible de lui demander un bot pour une fonction particulière. Sans parler d’avoir une discussion naturelle avec lui.

Capture d’écran (44)

Cela dit, si vous cherchez à recevoir dans vos messageries habituelles le nom du dernier bot à la mode, Bot Hunter Bot vous rendra service. Avant de taper causette avec les petits robots serviables qu’il aura déniché pour vous.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés