Skype annonce le support de la langue arabe dans son outil de traduction orale, qui permet de traduire une conversation en quasi-temps réel.

Skype ajoute une autre corde à son arc. Avec sa fonctionnalité de traduction automatique, le logiciel permettait déjà de gérer plusieurs langues (anglais, allemand, espagnol, français, italien, portugais, mandarin). Aujourd’hui, c’est au tour de l’arabe de faire son entrée dans l’application.

Avec l’ajout de l’arabe, Skype prend en compte l’une des langues les plus répandues sur Terre. Le nombre de locuteurs dans le monde est estimé à plus de 240 millions, vivant avant tout au Maghreb, dans quelques pays d’Afrique du nord et, bien sûr, dans la péninsule arabique.

skype-mobile-1200.jpg
Skype ajoute une langue à son outil de traduction orale.

De fait, Skype gère maintenant cinq des six langues officielles des Nations Unies (anglais, espagnol, français, mandarin et arabe). Seul le russe manque encore à l’appel. Plus généralement, d’autres langues comptant de nombreux locuteurs n’ont pas encore été ajoutés : citons par exemple le japonais ou bien l’indonésien.

Skype rappelle que cette liste ne couvre que les langues qui peuvent se servir des outils de traduction orale, c’est-à-dire lorsque l’utilisateur prononce une phrase dans une langue et le système l’adapte dans une autre. Du côté des outils de traduction par écrit, le service de Microsoft gère plus de cinquante langues.

Skype en arabe
Parlez, le logiciel traduit.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés