Sony vient d'ouvrir les réservations pour une télécommande universelle équipée d'un écran E-Ink à travers sa plateforme de crowdfunding First Flight. Elle sera disponible sur le marché japonais dès le mois prochain.

Sony encourage de plus en plus ses équipes d’ingénieurs à innover et, 2016 oblige, il le fait à la mode du crowdfunding. Le dernier exemple en date du constructeur japonais est une télécommande universelle d’un genre nouveau, disponible en réservation sur sa plateforme First Flight. Si le financement participatif s’adresse surtout aux entreprises qui disposent de peu de trésorerie, les multinationales utilisent de plus en plus cet outil afin de sonder l’intérêt des consommateurs pour des objets singuliers.

iqjmaqfroz5eigrwiqd0

Appelée Huis (prononcer « house »), la télécommande de Sony veut contrôler toute la maison grâce à un écran E-Ink. Cette technologie, habituellement réservée aux livres électroniques, se retrouve dans plus en plus de gadgets. Sony avait par exemple annoncé via la même plateforme une montre à encre électronique, la FES Watch.

Sous ses airs de réveil matin, la Huis est une assez bonne idée. L’utilisation de l’encre électronique prend sens dans le cas d’une télécommande universelle, puisque la technologie est très économe en énergie. De fait, Sony assure que son gadget peut fonctionner pendant un mois sur une seule charge de batterie, et cela tout en affichant les boutons en permanence.

d5yfkjny1vvtnq5iabaj

La télécommande ne se contente pas de rester dans votre salon, elle veut devenir le centre névralgique de la domotique de votre maison. En plus de votre home cinéma, elle peut par exemple contrôler les lumières et la climatisation. Et elle supportera plus de produits à l’avenir grâce au Bluetooth Low Energy (à faible consommation énergétique) prévu dans une future mise à jour.

L’interface de la Huis est entièrement personnalisable, sur la télécommande elle-même ou via une application PC. L’application permettra de télécharger et de partager les configurations des utilisateurs en ligne.

Comme la FES Watch, rien ne dit que cette télécommande atteindra le marché occidental. Mais les Japonais pourront la recevoir pas plus tard que le mois prochain, pour 27 950 ¥, soit à peu près 219 €.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos