Sony teste le papier électronique sur des projets parfois inattendus. L'entreprise japonaise a ainsi développé le principe d'une montre en papier électronique dont le financement a été assuré par les internautes. Les premiers exemplaires seront expédiés en mai 2015.

D'ordinaire, le financement participatif est une méthode de levée de fonds qui concerne d'abord ceux ayant un projet mais n'ayant pratiquement aucun fond propre pour le concrétiser. Cette solution s'adresse donc surtout aux startups qui n'ont pas encore de modèle économique, aux artistes qui démarrent leur carrière ou à des activités semi-professionnelles.

En effet, il est très rare – pour ne pas dire exceptionnel – qu'une multinationale choisisse cet outil pour financer son futur service ou produit. Elle aurait plutôt tendance à mobiliser ses réserves financières ou à passer par des acteurs plus traditionnels, comme les banques. Aussi la décision de Sony de sélectionner le financement participatif pour mettre au point une montre en papier électronique a de quoi surprendre.

Mais à en croire la firme japonaise, il s'agissait d'évaluer l'intérêt du public pour un tel produit sans l'influencer par la présence du logo Sony à proximité. "Nous avons caché le nom Sony parce que nous voulions tester l’intérêt réel de ce produit et savoir s’il pouvait y avoir une demande pour notre concept", a expliqué l'un des responsables du projet au blog Digits.

Lancé sur la plateforme japonaise Makuake, le projet – baptisé la Fashion Entertainment Watch – a été financé à hauteur de 140 %. près de 18 900 euros (plus de 2,7 millions de yens) ont été récoltés ; le montant minimal requis était de 13 500 euros (2 millions de yens).

Contrairement aux montres connectées qui sont bardées de fonctionnalités, la FES fait dans la sobriété : elle se contente d'afficher l'heure et de changer de look selon les mouvements du porteur, grâce à l'utilisation de l'encre électronique et d'un détecteur (sans doute un gyroscope). Plusieurs designs sont disponibles, ce qui permet de modifier la "couleur" du bracelet, du cadran et des aiguilles.

La montre affiche une autonomie importante (60 jours), grâce à un affichage monochrome et à l'absence de fonctionnalités (elle ne donne que l'heure). Selon Futura Sciences, ceux qui ont financé la FES devront débourser 134 euros pour l'obtenir. Celle-ci sera livrée au printemps 2015.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos