Twitter est revenu sur les causes de la panne qui a rendu inaccessible son réseau social à de nombreux utilisateurs pendant plusieurs heures dans la journée de mardi.

L’origine de la très longue panne qui a mis Twitter hors-service pendant près de six heures dans la journée de mardi est désormais connue : il s’agit d’une modification dans le code qui n’a pas eu l’effet escompté. C’est ce qu’explique l’entreprise américaine dans un message publié sur un Tumblr qui est mobilisé lorsque son service ne répond plus ou fait face à de gros soucis de fonctionnement.

Malheureusement pour les utilisateurs du réseau social, les raisons du problème n’ont pas été identifiées rapidement, les privant ainsi de la possibilité d’envoyer des tweets ou de lire ceux des autres. Et pendant que les équipes techniques s’affairaient à trouver la cause de cette interruption, plusieurs hypothèses ont circulé, dont les classiques « piratage des serveurs » et « attaque DDOS ».

Twitter explique que le changement effectué dans le code a été annulé, déclenchant ainsi un retour à la normale.

La nature de la mise à jour que souhaitait faire le réseau social n’a pas été précisée, pas plus que la liste des pays affectés par la panne. Mais selon Reuters, c’est surtout le nord de l’Europe qui a été touché. Des incidents ont aussi été signalés en Inde, en Russie, aux USA, au Canada, en Afrique du Sud et en Arabie saoudite.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés