L'actualité 2015 de WordPress a été résumée dans une infographie concoctée par le site WP Marmite.

2015 a tiré sa révérence et pour beaucoup c’est l’heure du bilan. WordPress, évidemment, n’y échappe pas. En tant que système de gestion de contenu (CMS) le plus utilisé sur le web, son actualité a été suivie avec attention tout au long de l’année passée. Et c’est le site WP Marmite qui s’est chargé de synthétiser tout ça dans une longue (mais très instructive) infographie que vous retrouverez ci-dessous.

wordpress-675.gif

Que retenir de 2015, alors ?

D’abord, que WordPress domine ses adversaires de la tête et des épaules. C’est ce CMS qui est choisi dans quasi six choix sur dix (58,9 %), très loin devant Joomla (6,5 %), qui arrive en deuxième position, suivi de Drupal (4,9 %) et Magento (2,9 %). Tous les autres CMS confondus totalisent une part de 26,8 %. Aujourd’hui, on estime qu’un peu plus d’un quart des sites web utilisent WordPress.

Et parmi eux, beaucoup sont loin d’être des petits blogs obscurs sans lendemain. Des grands groupes comme Renault, Vinci, BNP Paribas, Vinci, LVMH, Dassault, GDF SUez et Bouygues s’en servent. C’est aussi le cas de  médias de tout premier plan, comme le New Yorker, le Herald Sun et le Time. Numerama a également basculé sur WordPress l’année dernière, dans le cadre de sa refondation.

2015 a aussi été une année riche en mises à jour avec la sortie de trois versions majeures (4.2 « Powel » le 23 avril, 4.3 « Billie » le 18 août et 4.4 « Clifford » le 8 décembre), de l’arrivée du projet Calypso, qui consiste à refondre le tableau de bord du CMS, , de la remise au goût du jour des répertoires des thèmes et extensions et le franchissement du cap du milliard d’extensions téléchargées.

L’infographie :

Infographie-WordPress-2015

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés