Le directeur technique de Facebook a annoncé vouloir développer l'Oculus pour permettre la téléportation... virtuelle.

Interrogé par The Business Insider en marge du Dublin Web Summit, Mike Schroepfer, directeur technique de Facebook, a annoncé vouloir « créer un téléporteur d’ici 2025 ». Il envisage pour cela d’améliorer la technologie de l’Oculus Rift  pour en faire « un outil qui permette d’être où on veut, quand on veut, sans se préoccuper des frontières géographiques ».

Mike Schroepfer évoquait donc bien plus la réalité virtuelle qu’une forme d’ubiquitié physique. Mais cela permettrait d’interagir avec des personnes éloignées comme si elles étaient là, de visiter des lieux inaccessibles et de parcourir le globe en un battement de cils. Palmer Luckey, fondateur de l’Oculus, envisage même déjà des applications éducatives, pour remplacer ou compléter les sorties scolaires.

Faire croire que le monde virtuel est réel

Mike Schroepfer annonce finalement plus une évolution sociale qu’une révolution technologique. Si la réalité virtuelle se démocratise, Facebook imagine déjà des jeux MMO en immersion totale, voire un environnement propre à chaque personne, construit grâce à des technologies de sculpture 3D comme Oculus Medium. Schroepfer a déclaré travailler à « faire croire aux sens que le monde virtuel est réel, imiter le monde autour de soi en temps réel, et donner à n’importe qui la possibilité de créer ce qu’il imagine en 3D ».

Son plus grand défi reste donc de faire disparaître la frontière entre virtuel et réel. Car si des environnements virtuels sont déjà bien développés, à l’image de l’Expeditions Pioneer Program de Google, il faut encore donner à l’utilisateur l’impression qu’il en fait partie.« Cela pose des problèmes de reconstruction du monde 3D, de reconstruction du visage puisqu’on a un Oculus sur le visage : il faudra réussir à le resynthétiser pour la personne en face » avait admis Mark Zuckerberg en juillet.

Si l’Oculus Rift devrait être commercialisé dès le premier trimestre 2016, Facebook n’a pas encore dévoilé son prix de lancement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés