Las de plier les vêtements une fois lavés et séchés ? le robot japonais Laundroid se propose de le faire pour vous.

Qu’il est loin le temps où il fallait se rendre au lavoir pour nettoyer son linge ! Avec l’avènement des machines à laver, cette corvée s’est considérablement allégée. Aujourd’hui, il suffit juste de remplir le bac — en faisant tout de même attention aux différents textiles et au mélange des couleurs —, de choisir les réglages adaptés au cycle et d’appuyer sur le bouton « Démarrage ». Enfantin.

Cela étant dit, tout n’est pas encore automatisé. À moins d’être équipé d’un sèche-linge (ou d’un modèle hybride), il faut toujours étendre et plier soi-même le linge. Deux étapes qui ne sont bien sûr par les plus difficiles à accomplir, mais qui peuvent néanmoins s’avérer très chronophages, surtout au sein des familles nombreuses.

C’est là que le robot Laundroid (mot-valise entre laundry (« blanchisserie ») et droïde) entre en jeu.

Développé par la société japonaise Seven Dreamers, il ressemble en fait à une immense armoire. Une fois lavé et séché, le linge est mis par l’utilisateur dans un compartiment décidé. De là, Laundroid active son logiciel de reconnaissance d’image afin de déterminer ce qui a été chargé. Lorsque l’identification s’achève, le robot les plie alors correctement en se référant à a base de données interne.

Bien qu’impressionnant sur le papier, le prototype présenté par Seven Dreamers au salon nippon du CEATEC ne s’est pas montré très véloce en démonstration. Il lui fallu en effet près de cinq minutes pour identifier un seul vêtement et le plier, note CNET. Pas de quoi lui permettre de suivre la cadence d’un humain, même si ce dernier se montre peut-être moins précautionneux dans la manière de plier ses affaires.

Un robot qui n’est pas encore très rapide à la tâche

Le système devrait néanmoins s’améliorer significativement dans les années à venir. À terme, il est même envisageable d’imaginer un robot Laundroid qui soit directement connecté à une lavante-séchante afin d’éviter d’avoir à faire soi-même la transition entre le lavage et le séchage des vêtements d’un côté, et le pliage de l’autre.

Selon Seven Dreamers, une version complète de Laundroid verra le jour en 2020 (les premiers modèles sont évoqués pour 2017). À cette date, il devrait être capable de gérer tout un bac de linge dans un temps court, ce qui permettra à son propriétaire de faire autre chose en attendant. Aucun prix n’a toutefois été avancé, ce qui laisse à penser que le pliage des vêtements est une activité qui va encore nous occuper pendant longtemps.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés