Concurrent français de NationBuilder, DigitaleBox est un CMS orienté gestion de communauté politique estampillé made in France et qui se veut accessible à tous.

Historique

DigitaleBox est un éditeur français de système d’organisation de communautés. Il s’agit d’un service permettant aux différentes sphères politiques ou aux entreprises d’organiser une communauté sur les réseaux sociaux mais surtout d’utiliser des données qui ont été mises à leur disposition pour mieux comprendre les utilisateurs et mieux les engager.

Le but de DigitaleBox est de démocratiser et rendre accessible à tous ces fonctionnalités sans pour autant avoir un gros budget de campagne ou une équipe technique dédiée. «  Notre mission est de démocratiser les systèmes d’organisation de communautés, de donner accès à la technologie au plus grand nombre, qu’il s’agisse d’une ONG, d’un candidat à une élection locale, d’une PME ou d’une administration, indifféremment de leurs budget de campagne » explique Vincent Moncenis, fondateur de DigitaleBox.

Cette démocratisation voulue par Vincent Moncenis passe bien évidemment par les prix. Ces derniers s’échelonnent de 19,90 euros par mois à 999 euros. Les prix sont calculés en fonction de la communauté du client.

Big Data

Les bases de données sont les éléments clés des campagnes politiques mais aussi des entreprises qui souhaitent agrandir et fédérer une communauté plus importante.

En accord avec les règles de protection des données établies par la CNIL, DigitaleBox respecte à la lettre la législation et en fait même un argument clé dans sa communication. Toutes les données sont hébergées en France, contrairement à NationBuilder qui héberge toutes les données en Californie.

Sur ce point la plateforme de CMS française se distingue de l’américain NationBuilder. Ce dernier s’adapte à la législation en vigueur en France. Mais les règles sont différentes aux États-Unis, NationBuilder a le droit d’utiliser des données ethniques et religieuses afin d’adapter les campagnes des candidats en fonction du public.

Avec DigitaleBox, Vincent Moncenis a souhaité créer un sevice entièrement français répondant ainsi aux normes et aux attentes du pays.

Partager sur les réseaux sociaux