Une entreprise a réalisé un couvre-chef électrique, Optune, qui permet de prolonger la survie des patients atteints d'un cancer du cerveau. Les résultats sont positifs, même si plusieurs médecins restent sceptiques sur son efficacité et que ses coûts de traitement restent élevés.

Le glioblastome, la tumeur du cerveau la plus fréquente parmi les adultes entre 45 et 70 ans, laisse peu de chance de survie à ses victimes, avec une moyenne de 15,1 mois en recourant à un traitement à base de de temolozomide. Pour augmenter les chances de survie des patients, l’entreprise médicale Novocure, installée dans l’île de Jersey, a conçu un couvre-chef électrique qui doit être porté 18 heures par jour.

Appelé « Optune », l’appareil est doté d’électrodes, connectés à un petit générateur électrique placé dans un sac, qui se glissent sur le crâne rasé du patient et engendrent des champs électriques à 200 kHz. Par ce biais, les cellules de la tumeur ont beaucoup de difficultés à se dupliquer, car ces stimulations électriques qui les ciblent directement entraînent leur disparition.

Un taux de survie de 13 % sur une période de 5 ans

En couplant ce casque avec la chimiothérapie, les scientifiques ont obtenu des résultats positifs. Les patients qui étaient traités avec la chimiothérapie, dotés d’une moyenne de survie de 16 mois, voyaient celle-ci prolongée à 21 mois en combinant les deux traitements.

Sur une période de 2 ans, les taux de survie sont respectivement de 31 % et de 43 %, de 16 % et de 26 % sur 3 ans et enfin de 13 % et de 5 % sur 5 ans. Après 17 années d’expérimentations, les tests ont été effectués sur 695 patients de l’hôpital universitaire de Zurich atteints par le glioblastome.

Le patient peut dissimuler le couvre-chef avec un chapeau

Un traitement à 21 000 dollars par mois

Plusieurs docteurs ont exprimé des doutes sur cette méthode et attendent des résultats à long terme. De son côté, Roger Stupp, professeur de chirurgie neurologique à la Northwestern University, souligne pour sa part qu’il s’agit d’un pas en avant considérable dans la lutte contre le cancer : « Quand j’ai commencé à traiter les patients atteints par le glioblastome il y a 20 ans, la plupart d’eux décédaient avant la fin de la première année de thérapie et la survie à long terme était presque impossible. Désormais, nous voyons une amélioration importante dans la survie à plus de deux ans. Avec la combinaison d’Optune et du témozolomide, un patient sur 7 peut survivre plus de 5 ans. »

Optune est actuellement commercialisé en Allemagne, en Suisse, au Japon et aux États-Unis. Cependant, le principal frein de l’appareil reste son prix élevé. En effet, les patients doivent payer 700 dollars par jour (soit 21 000 dollars par mois) pour pouvoir porter ce couvre-chef médical. Plusieurs assurances ont affirmé qu’elles ne couvriront pas les coûts de cette nouvelle méthode.

Partager sur les réseaux sociaux