Les physiciens de l'Université de Stuttgart ont conçu des lentilles ultra-performantes qui pourraient être utilisées sur des robots. Elles s'inspirent de la vision des aigles, connus pour leur acuité visuelle.

Les robots pourraient bientôt s’offrir une vue semblable à celle des aigles. Des scientifiques de l’université de Stuttgart, en Allemagne, viennent de concevoir des lentilles ultra-performantes imprimées en 3D.

Celles-ci, composées de plastique et pas plus grandes qu’un grain de sel, fonctionnent comme la fovéa, la zone centrale de la rétine humaine qui nous offre une vision plus précise et détaillée tout en nous permettant, grâce à ses photorécepteurs, la focalisation de notre vue sur un point spécifique.

Malgré son champ de vision limité à un ou deux degrés, la fovéa permet en effet de nous fixer sur des points précis pour des activités spécifiques, comme au moment de lire. Les scientifiques ont pris comme modèle la vue de l’aigle, à l’acuité visuelle bien connue, car sa fovéa est plus développée que celle des humains.

Un design qui s’imprime facilement

L’équipe a réalisé ce type de lentilles ultra-performantes grâce à un système de quatre couches composées par des paires de lentilles avec des distances focales différentes, qui encadrent une vision de 70 degrés et une focalisation de 2 degrés.

Les chercheurs tiennent à souligner les multiples avantages potentiels de cette avancée technologique comme de sa méthode de production : « Puisque les lentilles sont imprimées en une seule étape, sans nécessiter d’assemblages supplémentaires, cette méthode permet un design qui peut être reproduit rapidement tout en ouvrant la voie à un système miniaturisé d’imagerie qui aura une multitude d’applications dans des domaines variés, comme par exemple l’endoscopie, la métrologie optique, la détection optique, les drones de surveillance et la sécurité. »

Partager sur les réseaux sociaux