Les astronautes Scott Kelly, Tim Kopra et Tim Peake profitent des fêtes de fin d'année pour adresser leurs vœux aux Terriens.

On peut évoluer à 400 kilomètres d’altitude en orbite autour de la Terre à une vitesse de 7,66 km/s et faire preuve d’une certaine décontraction, malgré tout le sérieux dont doivent faire preuve les membres de l’équipage de la station spatiale internationale (ISS). C’est ce qu’ont prouvé cette semaine les astronautes Scott Kelly, Tim Kopra et Tim Peake lors de leurs vœux pour le 31 décembre 2015, enregistrés dans une vidéo.

En effet, après avoir chacun adressé un petit mot à la caméra, les trois hommes se lancent dans un improbable salto arrière — bien aidés, il est vrai, par l’apesanteur qui règne à bord de l’ISS — en guise de conclusion. Comme quoi, même bardés de diplômes et conscients des enjeux de leur mission, les astronautes ne résistent pas toujours à l’envie de faire les pitres dès qu’ils peuvent flotter dans les airs.

À l’heure actuelle, six personnes se trouvent à bord de l’ISS : outre le Britannique Tim Peake et les deux Américains Scott Kelly et Tim Kopra, il y a trois Russes : Sergueï Volkov, Mikhaïl Kornienko et Iouri Malentchenko. Et sur ces six astronautes (ou cosmonautes, selon ses préférences), trois ont rejoint l’ISS le 15 décembre, lors de la mission Soyouz TMA-19M : il s’agit de Iouri Malentchenko, Timothy Kopra et Tim Peake.

Timothy Kopra et Tim Peake resteront six mois dans l’espace. De son côté, Scott Kelly est de son côté en train d’attaquer le dernier trimestre à bord de l’ISS. En effet, lui et Mikhaïl Kornienko ont embarqué le 11 mars 2015 pour une mission d’un an. Objectif d’un séjour aussi long dans l’espace ? Évaluer la situation mentale et physique des deux hommes afin de voir comment le corps et l’esprit encaissent ce type d’aventure.

Des informations très précieuses pour qui veut se mettre sur pied une exploration humaine de la planète Mars, dont le voyage pour l’atteindre prendra plusieurs mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos