La future extension de Battlefield 1 introduira un nouveau mode multijoueur baptisé Frontlines. On en sait plus à son sujet.

Electronic Arts et DICE vont bientôt pimenter le multijoueur de Battlefield 1, principal argument du FPS revenu au contexte historique de la Première Guerre Mondiale. Ainsi, le lancement en mars prochain de l’extension They Shall Not Pass (qui comportera l’Armée française), préfigure l’introduction du mode Frontlines, présenté sans crier gare en vidéo. En quelques secondes, une voix féminine en dit plus sur les tenants et les aboutissants de ce mode mélangeant les vertus de Conquête et Ruées.

Un mode dynamique ?

Frontlines se déroule donc en plusieurs phases. La première impliquera une bataille entre les deux équipes autour d’un objectif commun : capturer un à un les drapeaux jusqu’à se rapprocher de la base adverse. Si l’une d’entre elles parvient à ce but, alors ce sera de l’attaque-défense : les assaillants devront détruire les deux télégraphes installés dans le QG ennemi, les autres seront là pour les protéger. Pour repousser les assauts, il sera possible d’appeler de l’artillerie. En cas d’échec des attaquants (plus aucun renfort à disposition), le partie repassera logiquement en mode Conquête.

La session prend fin quand les deux postes sont détruits ou quand le temps est écoulé. Au vu de la description, malgré un certain classicisme au niveau des mécaniques, force est de reconnaître que les affrontements devraient être dynamiques. On peut parier sur de nombreux retournements de situation, ce qui fait justement tout l’intérêt d’une expérience en ligne réussie. Comme c’est le cas dans Battlefield 1.

Partager sur les réseaux sociaux