Vous venez de battre Magnus Carlsen aux échecs et vous sentez donc avoir tout accompli dans cette discipline. Chance : Really Bad Chess va bouleverser vos acquis en chamboulant le tirage initial des pièces.

Le principe de base du jeu des échecs a inspiré bien des variantes et des idées de gameplay. À bien y réfléchir, tous les jeux de stratégie sur PC sont des variantes des échecs dans lesquels une dimension est plus poussée que les autres : anticipation, attaque, défense ou observation et compréhension du jeu. Sans aller jusque-là, le bon vieux plateau se fait aussi parfois dépoussiérer grâce à son passage au numérique qui permet d’étendre les possibilités. Et depuis quelques jours, c’est la variante Really Bad Chess, de l’artiste new yorkais Zach Gage, qui nous tient en haleine dans les transports en commun.

Son principe est très simple : votre adversaire et vous allez jouer une partie d’échecs classique dans laquelle toutes les pièces de départ sont tirées de manière aléatoire. Oui, vous pouvez vous retrouver avec 4 reines et 3 fous ou une série de pions épaulés par des tours. Le jeu est déséquilibré par principe, car les forces en présence ne sont pas les mêmes des deux côtés du plateau, mais cela ne veut pas dire que cela vous simplifiera la tâche outre mesure. Au contraire, Really Bad Chess apprend à penser les échecs différemment.

really-bad-chess

Par exemple, il va falloir surveiller de très près votre ouverture de jeu et celle de votre adversaire : il est possible qu’il ait des fous en bonne position pour faire un massacre dans votre première ligne qui n’est pas défendue. On apprend du coup très vite à sacrifier certaines pièces pour se concentrer sur d’autres éléments qui peuvent former une stratégie de jeu cohérente.

Au-delà du freeplay dans lequel vous vous exercer contre des ennemis contrôlés par l’IA de 18 niveaux de difficulté (de 0 à 17), Really Bad Chess propose également des défis quotidiens et hebdomadaires. Tous les jours, le jeu va proposer à tous les joueurs une grille unique : vous n’aurez que deux tentatives pour gagner. Le challenge hebdomadaire repose sur le même principe mais vous pouvez tenter le tirage le nombre de fois que vous le souhaitez. Enfin, le mode de jeu ranked vous permet de vous mesurer à des IA de plus en plus difficiles à battre. On peut regretter que le challenge ne vienne pas de la stratégie de l’IA qui serait plus développée, mais du fait qu’elle ait un meilleur tirage des pièces à mesure qu’elle monte en niveau.

Et non, malheureusement, il n’y a pas encore de mode multijoueurs sur Really Bad Chess. Le jeu est disponible gratuitement sur iOS.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés