Le régulateur américain a accepté de prolonger la durée de la consultation publique sur la neutralité du net. Plus de 22 millions de commentaires ont été déposés sur son site.

Alors qu’elle devait s’achever à la fin du mois d’août, la consultation publique menée aux États-Unis sur l’avenir de la neutralité du net vient d’être prolongée de quelques semaines. Voilà le délai qu’ont pu obtenir douze sénateurs américains en écrivant un courrier à la commission fédérale des télécommunications. Les nouvelles échéances sont le jeudi 21 septembre pour les commentaires et le 6 octobre pour les réponses.

rj45 internet câble ethernet
CC Magnus

À l’heure où nous écrivons ces lignes, la consultation publique sur la neutralité du net a permis de réunir plus de 22 millions de contributions, même si la sincérité de certaines participations est sujette à caution : il a été découvert que des messages ont été publiés par des bots, tandis que des cas d’usurpation d’identité de personnes vivantes ou décédées ont eu lieu.

Hostile à ce principe, le président de la commission des télécoms entend bien en finir dès que possible. En mai, il a commencé à le détricoter en revenant sur la décision obligeant les opérateurs à traiter tous les services en ligne de manière égale. S’en est suivie une mobilisation importante lors d’une journée d’action, avec l’implication des géants du net aux côtés de nombreux internautes américains.

À lire sur Numerama : Des dizaines de petits FAI américains plaident pour la neutralité du net

Partager sur les réseaux sociaux