Donald Trump l'a fait savoir au monde entier : il déteste les fake news, ces prétendues informations malhonnêtes relayées par des médias qui chercheraient seulement à lui nuire. Son équipe de communication a franchi un palier supplémentaire en lançant sur Facebook des « véritables actualités » présentées par sa belle-fille, Lara Trump.

Depuis son élection, Donald Trump n’a pas abandonné sa rhétorique à charge contre les prétendues « fake news », qui ont fait son succès pendant la campagne présidentielle. Il continue de s’en prendre régulièrement aux fausses actualités qui seraient relayées par des médias malhonnêtes — comme sa bête noire, CNN — qui ne viseraient qu’à critiquer son administration en mentant aux Américains ou en omettant volontairement ses mesures positives.

L’équipe de communication du président américain a visiblement franchi un nouveau palier dans son discours en publiant sur sa page Facebook, le 31 juillet, une vidéo de « véritables actualités » (« real news ») accompagnée de ce commentaire : « Vous voulez savoir ce que le président Trump a fait cette semaine ? Regardez ça pour [découvrir] de VRAIES actualités ! »

Le segment de 2 minutes 22 est présenté par sa belle-fille Lara Trump — l’épouse de son fils Eric –, qui annonce le ton d’emblée : « Salut tout le monde, c’est Lara Trump ! Je suis sûre que vous n’êtes pas au courant de toutes les avancées réalisées par le président [Trump] cette semaine à cause de toutes les fake news qui circulent. Nous voulons vous donner un aperçu de ce qu’il a fait. »

Plus de 2 millions de vues

Installée devant un fond bleu hérité de la campagne de Trump et de son colistier Mike Pence, la présentatrice improvisée rappelle que Donald Trump a donné son salaire de président à différents ministères (dont l’éducation). Elle en profite ainsi pour  souligner sa « fierté » de pouvoir compter sur un « président qui place l’Amérique avant lui-même » (sans rappeler que Trump est milliardaire).

Lara Trump évoque ensuite notamment l’ouverture d’une usine Foxconn dans le Wisconsin, un autre sujet qui a pourtant bien été évoqué par les médias au cours de la semaine écoulée. Elle s’abstient en revanche d’évoquer les dernières décisions les plus critiquées de Trump, comme l’interdiction des personnes transgenres dans l’armée américaine. Lara Trump conclut son intervention en soulignant une nouvelle fois la nature anti-fake news de ces actualités : « Merci à tous de m’avoir suivie, je suis Lara Trump et vous venez de regarder les real news. »

Contactée par BuzzFeed, la Maison Blanche n’a pas précisé si Lara Trump devait être considérée comme une membre officielle de l’équipe de communication du président. Elle était toutefois déjà apparue pendant sa campagne pour le soutenir.

Le succès est au rendez-vous puisque la vidéo en question a été visionnée plus de 2 millions de fois sur une page Facebook qui compte plus de 20 millions d’abonnés. Ces « real news » pourraient être diffusées chaque semaine, dans un genre toutefois bien différent des allocutions hebdomadaires que tenait Barack Obama avant Trump.

 

Partager sur les réseaux sociaux