Peu avant le débat opposant les candidats du second tour de l'élection présidentielle, un utilisateur du forum anonyme 4chan a diffusé des documents qui semblaient montrer que le candidat Macron possédait une société écran et un compte dans un paradis fiscal. En réalité, tous les éléments de la fake news sont réunis.

Mise à jour du 05/05/2017, 14h51 : sur Twitter, un lecteur nous a affirmé que ceux qui ont créé le .pdf qui prouve soi-disant l’existence d’un compte off-shore pour le candidat Macron ont oublié un détail : un calque. Nous avons en effet ouvert le .pdf sur le logiciel Adobe Illustrator et on y voit clairement que le calque du texte a été ajouté à un document vierge qui comporte l’en-tête de la société.

Chloé Batiot, notre graphiste, a confirmé le trucage grossier. Vous pouvez voir les différentes parties du document sur les captures d’écran ci-dessous.

Mise à jour du 05/05/2017, 10h00 : plusieurs confrères ont pu entrer en contact avec la société Dixcart, mentionnée par les documents publiés par l’anonyme sur 4chan. Fabrice Arfi, qui avait mené l’affaire Cahuzac pour Mediapart, a affirmé que la société n’avait jamais entendu parler d’une entreprise nommée La Providence. Le message complet envoyé par l’un des directeurs de Dixcart peut se lire ainsi : « Je peux confirmer que ni notre entreprise ni notre personnel n’a connaissance ou un quelconque lien avec cette société, l’accord opérationnel ou les bénéficiaires cités dans les articles publiés en ligne. Nous pensons qu’il s’agit de désinformation. »

Mise à jour 04/05/2017, 13h52 : prenant acte de la création de cette intox et de sa diffusion sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron a déposé une plainte contre X pour « faux et usage de faux  » et « propagation de fausse nouvelle destinée à avoir une influence sur le scrutin » d’après nos confrères de France Info.

Le mercredi 3 mai, à la fin du débat de l’entre deux tours qui opposait Emmanuel Macron et Marine Le Pen, la candidate de l’extrême droite a lâché une petite phrase qui n’est pas passée inaperçue : « J’espère que l’on apprendra pas que vous avez eu un compte offshore aux Bahamas », a-t-elle lancé, sans la moindre preuve de ces accusations. BFMTV note que, dans le même temps, trolls et sites de propagande russe relayaient une image éloquente : celle de la signature du candidat au bas d’un contrat.

Cette image vient en réalité d’un thread désormais archivé du forum anonyme 4chan. Un utilisateur a affirmé le soir du débat, à 19 heures, être en possession de documents attestant un montage financier opéré par le candidat Macron. Ces deux documents, au format .pdf, auraient été envoyés à des centaines de journalistes français qui auraient choisi de ne pas le diffuser. Les deux documents font état d’une société écran qui serait nommée La Providence et qui serait domiciliée sur l’île de Niévès, paradis fiscal peu tourné vers la transparence. L’autre document prétend attester de l’ouverture d’un compte dans la banque FirstCarribean International Bank (CIBC) au nom de La Providence.

Tous les éléments de la fake news sont ainsi réunis

Tous les éléments de la fake news sont ainsi réunis : une source anonyme, un message invérifiable, un timing parfait pensé pour perturber le débat, des relais dans les médias de propagande russe et chez les trolls de l’extrême droite américaine, une petite dose de méfiance vis-à-vis des médias qui refuseraient la vérité et une impossibilité complète de vérifier ces informations — les pays cités étant, coup de chance, peu enclins à communiquer ce genre de données. Notez également le côté potache du nom choisi par les personnes ayant créé le document pour la société : La Providence est le nom du lycée dans lequel le candidat Macron a fait ses études

D’autres éléments, relevés par d’autres anonymes de 4chan, tendent à montrer qu’il s’agit d’un fake réalisé sur un logiciel de montage — les différentes zones floues, les termes non alignés et la graisse des polices pourraient être les signes d’une tentative de faux mal exécutée — le document a probablement été monté dans l’urgence.

De même, la prétendue signature d’Emmanuel Macron ne correspond pas aux signatures qui peuvent être attestées, soit sur des documents officiels, soit sur les tracts d’En Marche (il s’agit d’un logotype). La même remarque peut être faite pour les paraphes qui ne correspondent pas entre les deux documents. Notez que la signature des documents issus de 4chan semble être un assemblage entre le Emmanuel des tracts et une imitation du Macron des signatures officielles.

La signature pour En Marche
La signature sur la déclaration de patrimoine
La signature sur une lettre adressée à un député

 

La signature du document publié par 4chan

Si, comme le prétend l’anonyme à la source de ces documents, des journalistes ont été contactés, il est normal qu’ils n’aient pas relayé ces fichiers sans autre preuve que celles qui ont été présentées. Invérifiables pour l’instant et présentant tous les symptômes de la désinformation organisée, elles ne peuvent constituer un matériau suffisant pour un article.

Partager sur les réseaux sociaux