Alors que les voyageurs provenant du Moyen-Orient et du Maghreb doivent déjà faire avec l'interdiction d’emporter en cabine des ordinateurs portables ou des tablettes, la consigne pourrait être étendue à l'Europe.

L’interdiction faite aux passagers venant du Moyen-Orient ou du Maghreb d’emporter en cabine des ordinateurs portables ou des tablettes pourrait bientôt s’étendre à l’Europe. D’après les informations du Guardian, l’administration Trump envisage en effet d’empêcher les passagers embarquant depuis le Vieux Continent de transporter avec eux un quelconque terminal électronique.

Dans un premier temps, seuls les vols en partance du Royaume-Uni seraient affectés par l’extension de cette consigne.

Mais, note le journal britannique, rien n’est décidé à ce stade. Si jamais la mesure est validée et donne satisfaction, elle pourrait toutefois être étendue à d’autres aéroports européens — en France, on pense évidemment aux aéroports de Paris-Orly et surtout de Paris-Charles-de-Gaulle, mais aussi à celui de Nice-Côte d’Azur, qui propose aussi des liaisons directes avec le continent américain.

CC Gellinger

Aujourd’hui, les restrictions américaines touchent les vols directs en provenance des pays suivants : Arabie saoudite, Égypte, Émirats arabes unis, Jordanie, Koweït, Liban, Maroc, Tunisie, Turquie et Qatar. D’après les médias américains, citant des sources du renseignement, il s’agit d’une parade à l’existence de certains explosifs qui ne seraient pas détectables lors des contrôles de sécurité.

En cabine, seuls les téléphones seraient tolérés.

Pour les appareils de plus grande dimension, direction la soute avec les bagages. Les voyageurs pourraient donc toujours aller aux États-Unis avec un PC portable ou une tablette mais à la condition de ne pas l’avoir sous la main. Ce n’est qu’à la descente de l’avion, lorsqu’il faut récupérer ses affaires, que l’accès à son PC portable ou à sa tablette serait de nouveau permis.

Pour l’instant, il n’est pas encore question d’appliquer les mêmes restrictions en Europe. Mais si c’est le cas et que vous avez un voyage vers les États-Unis de prévu, peut-être devrez-vous suivre les quelques conseils de la Royal Jordanian Airlines pour passer le temps. À moins que certaines compagnies aériennes n’inventent une offre de location de PC et de tablette pendant la durée du vol. Ce qui est déjà le cas.

Partager sur les réseaux sociaux