La Royal Jordanian Airlines est concernée par l'interdiction des laptops et tablettes en cabine des vols atterrissant sur le sol des États-Unis. La compagnie a riposté à sa manière, en publiant une liste des activités à faire à bord en l'absence d'ordinateur.

Imaginez un instant : vous êtes sur le tarmac de l’aéroport d’Amman en Jordanie, prêt à vous envoler vers les États-Unis. Naturellement, vous pensez à ce que vous aller faire dans l’avion pour vous occuper. Oubliez tout de suite votre ordinateur. En effet, les États-Unis et le Royaume-Uni ont décidé d’interdire les laptops et tablettes sur plusieurs vols, en provenance d’une dizaine d’aéroports internationaux.

Que faire en avion sans son laptop, mode d’emploi

Directement concernée, la compagnie Royal Jordanian Airlines s’est dit qu’elle allait aider ses passagers désœuvrés à trouver une occupation pendant leur voyage. Elle a ainsi publié une liste de douze idées de choses à faire à bord, trollant au passage allègrement  la décision du gouvernement américain.

En vrac, Royal Jordanian Airlines vous invite à lire un livre, dire bonjour à votre voisin, méditer, apprécier le miracle qu’est le fait de voler… ou tout simplement prétendre que votre tablette pliante est un clavier. Sinon, vous pouvez toujours tenter d’engager « un dialogue primitif de l’époque pré-internet ».

Faîtes semblant que votre tablette pliante est un clavier

Avec cette publication, la compagnie aérienne jordanienne se paie sans détour la tête de la Maison Blanche, qui a expressément visé plusieurs pays — en suivant une logique quelque peu déconcertante — dans sa décision d’interdire laptops et tablettes en cabine.

Partager sur les réseaux sociaux