John Kelly, secrétaire à la sécurité intérieure, a évoqué au cours d'une session de discussion avec des membres du congrès, les mesures qui étaient en réflexion dans l'administration Trump. L'une d'elle évoque la possibilité de demander vos mots de passe à l'arrivée sur le territoire américain.

Mesure après mesure, la situation politique des États-Unis devient de plus en plus préoccupante. Et s’il n’est pas de notre devoir de rapporter tout ce que les citoyens américains endurent en ce moment, cette nouvelle déclaration concerne, elle, les ressortissants de tous les pays. John Kelly, secrétaire à la sécurité intérieure de l’administration Trump a en effet affirmé qu’il souhaiterait renforcer le contrôle des personnes arrivant sur le territoire américain — au-delà du Muslim Ban déjà instauré.

« Si quelqu’un veut entrer dans notre pays, nous devrions lui demander quels sites web il visite  », a-t-il affirmé, avant d’enchaîner : « Donnez-nous vos mots de passe ». Et si la personne refuse ? « Eh bien elle n’entrera pas. Si une personne veut vraiment entrer sur le sol américain, alors elle coopérera. Sinon, elle passe son tour. »

Les paroles de Kelly n’ont pas valeur de décret ou de loi, bien évidemment et comme le note District Sentinel, l’homme a tenu à rappeler que c’était une chose à laquelle «  ils réfléchissaient ». Si une telle loi est un jour promulguée, on se demande bien comment elle pourra être applicable avec une sécurité en deux étapes ou des clefs U2F de sécurité. L’optimiste dira qu’une telle décision amènera enfin les internautes à mieux sécuriser leurs comptes.

Partager sur les réseaux sociaux