Dans cette news, nous vous indiquions que la RIAA étendait son contrôle au réseau MP2P. Quelques jours après, c'est au tour de Gnutella d'apparaître dans la "liste noire" de la RIAA.

Apparemment, la RIAA ne semble pas vouloir baisser son rythme de croisière depuis l’arrivée au pouvoir de son nouveau président et lobbyiste Républicain, Mr. Carry Sherman ; bien au contraire.

En l’espace de quelques jours deux nouveaux réseaux qui passent sous « surveillance active », ce n’est pas rien ! Preuve que l’offensive couve depuis un certain temps et qu’il est fort possible qu’elle soit encore étendue dans les prochains jours.

Piolet, Blubster, RockitNet, KaZaa, Grokster ; Ajoutez y maintenant Bearshare, Limewire et Shareaza, et vous aurez précisément la liste des 8 logiciels de P2P à éviter si vous désirez partager de la musique aux USA. Enfin, pour le moment …

Alors, à qui le tour ? et à quand des noms issus des réseaux Metamachine (eDonkey/eMule/overnet), Bittorrent ou encore Directconnect ? Doucement mais sûrement, cette « police du P2P » se met en place aux USA … et peut-être bientôt chez nous, qui sait !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés