A défaut de vous faire agresser, renverser, tuer (ou peut être avoir la vie sauve) à cause d’un iPod, vous pouvez tout simplement altérer votre audition. Oui, comme n’importe quel baladeur après tout, mais le problème n’est pas négligeable si l’on considère la popularité que connaît le bébé d’Apple, et s’attaquer à l’iPod peut déjà en résoudre une bonne partie. Après avoir essuyé les avertissements des scientifiques, des politiques, ou même s’être vu attaqué en procès par un américain début 2006, Apple a finalement décidé de faire quelque chose.

La firme à la pomme ne prévoit pas de bloquer le volume à un certain niveau – ce système est bien connu pour horripiler les utilisateurs et les pousser à disséquer leur baladeur afin de le faire sauter – mais plutôt de développer un logiciel intelligent de contrôle sonore. Il s’agirait de « calculer la somme de « temps calme » entre l’extinction de l’iPod et son redémarrage, pour permettre au volume d’être à nouveau augmenté à un niveau sûr. »

Plutôt que de faire profiter pendant tout un trajet la rame de métro du zouk que vous êtes en train d’écouter, vous pourrez le faire, mais seulement pendant la moitié, après quoi l’iPod se baissera seul afin de protéger vos petites oreilles. Bien sûr, ce système dépendra de la bonne volonté de son utilisateur car il sera proposé comme simple logiciel téléchargeable gratuitement, mais il devrait permettre à Apple de se laver de toute accusation au regard de la justice américaine.

En France, la loi impose aux fabricants de fixer une limite de 100 décibels à leurs baladeurs. Cela avait contraint Apple à bloquer les livraisons de son iPod pendant deux semaines afin de mettre en place le bridage. Mais même à pleine puissance, le temps d’écoute hebdomadaire ne peut excéder deux heures sous peine de devenir nocif, une durée facilement atteinte si vous l’utilisez pour vos trajets du quotidien. Une source sonore est considérée comme dangereuse à partir de 85 décibels.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés