Les scribes du Web font leur bonhomme de chemin, même en France. Bien sûr, on n’en est pas aux 15 millions d’ouvrages promis par Google avec son gargantuesque projet de numérisation, mais un modeste 300.000, qui reste honorable.

Pendant 3 ans, le groupe Safig s’évertuera ainsi à compléter les 90.000 ouvrages libres de droit et librement consultables sur Gallica, la plateforme Web de la Bibliothèque Nationale de France. Et la note va s’avérer salée puisqu’il coûterait pas moins de 40 euros à la société pour numériser un ouvrage.

A la vue d’un tel accord, on n’ose imaginer les sommes que Google aura à injecter pour sa bibliothèque bien plus ambitieuse.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés