« Les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) peuvent filtrer le Net et refuser l’accès aux sites, aux éléments qui sont attentatoires aux droits d’auteur ». Ces propos de Laurent Wauquiez, député UMP de Haute-Loire son rapportés aujourd’hui dans Matin Plus (page 10), et reflèterait selon le quotidien une proposition du candidat UMP. La méthode présenterait le double avantage de réduire les téléchargements délictueux et de promettre la fin de la très impopulaire traque aux internautes « pirates », rapport le journal gratuit du Monde. Dans la droite ligne des atteintes à la liberté d’expression déjà amorcées ces dernières semaines par le gouvernement… Comme l’a dit Benoît du groupe Kyo : « ils le font bien en Chine« .

Le Parti Socialiste, qui s’exprime par la voix du député Christian Paul, dit réfléchir à un nouveau moyen de rémunération du droit d’auteur. « Fournisseur d’accès et géants de l’Internet, qui vivent très bien de la mise à disposition de contenu qui ne leur appartient pas, pourraient être mis à contribution », souligne le Monsieur Internet du PS. Les mots de « licence globale » sont bannis du vocabulaire, mais c’est bien au fond de cela qu’il s’agit, à supposer que l’upload soit également légalisé, ce qui nous semble un principe de moins en moins partagé. « Il n’y a pas de réponse nationale mais au minimum européenne. Cette loi européenne il faut que la France l’inspire », ajoute cependant M. Paul. Il a raison.

L’UDF de François Bayrou n’est pas citée dans Matin Plus.

(merci Bourgpat)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés