Robert Santangelo contre-attaque. L’Association Américaine de l’Industrie Phonographique (RIAA), après avoir abandonné ses poursuites contre Patricia Santangelo, avait décidé d’attaquer ses deux enfants en Justice, Robert et Michelle. La RIAA souhaitait traiter à l’amiable, mais Robert ne semble pas de cet avis. Convaincu de son innocence, le fiston a déposé plainte contre le lobby du disque pour « collusion, extorsion et conspiration en vue de tromper le tribunal ». L’an dernier, plusieurs procédures ont été engagées contre la RIAA sur des motifs similaires. « L’industrie du disque a énormément souffert à cause du piratage. Ceci inclue des milliers de suppressions d’emplois », rapplle la RIAA dans un communiqué publié suite à la plainte de Robert Santangelo. « Nous devons protéger nos droits. Rien dans une procédure remplie d’accusations recyclées qui n’ont jamais été nulle part dans le passé ne peut changer ce fait », poursuit l’Association. Elle oublie de préciser toutefois qu’elle a toujours abandonné les poursuites lorsqu’elle risquait de perdre face à de telles accusations.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés