Ca n’est pas la première fois que BitComet est placé sur le banc des accusés. Le client Bittorrent est encore pointé du doigt, cette fois par Shad0w, le créateur de BitTornado. Il reproche à BitComet de détourner le système de super-seeding qu’il avait lui-même mis au point en 2003, et qui envoie en priorité les données à ceux qui uploadent le plus (ce qui doit favoriser une diffusion globale plus rapide des fichiers). BitComet tricherait en déclarant des taux d’upload supérieurs à la réalité, pour bénéficier de taux de téléchargements meilleurs. Shad0w a déjà prévu d’ajouter des mesures de contrôle renforcées dans une prochaine version du protocole également supporté par µTorrent, mais a déjà pris une mesure radicale. Jusqu’à nouvel ordre, son logiciel BitTornado et les trackers basés sur son code refuseront désormais les connexions avec les utilisateurs de BitComet.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés