Qu’importe qu’ils meurent de faim tant qu’ils peuvent le dire par téléphone. C’est une interrogation provocatrice et surprenante que celle de l’institut iSuppli, qui se demande cette semaine si le téléphone mobile ne serait pas en train de devenir un droit fondamental pour l’Homme. Le nombre d’abonnés à un service de communication sans fil devrait selon lui passer de 2,6 milliards à 4 milliards en 2010, sous l’impulsion principalement des pays émergeant. Le développement des téléphones à très bas prix (ultra low-cost handsets, ULCH) serait directement responsable de cette progression. D’après la définition, un ULCH est un téléphone à moins de 30 dollars, et Motorola parle déjà d’un téléphone à moins de 15 dollars. Nokia bientôt sponsorisé par l’Unesco ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés