Le constructeur américain Fitbit, réputé pour ses bracelets connectés capables de suivre l'activité du porteur, s'est imposé sur le marché des accessoires high-tech au cours du deuxième trimestre, selon IDC. Mais Apple est en embuscade.

Si Apple a très largement occupé l'espace médiatique lors de la présentation de sa toute première montre connectée, la concurrence n'a pas pour autant été balayée. Certaines marques résistent d'ailleurs assez bien, à l'image de la société américaine Fitbit qui a écoulé plus d'accessoires connectés que la firme de Cupertino au cours du deuxième trimestre 2015.

Selon des chiffres communiqués par IDC, Fitbit s'est arrogé pratiquement un quart du marché (24,3 %) au niveau mondial. C'est plus qu'Apple, qui arrive en deuxième position (19,9 %). Suivent ensuite le chinois Xiaomi (17,1 %), l'américain Garmin (3,9 % et le sud-coréen Samsung (3,3 %). Toutes les autres marques pèsent le dernier petit tiers du marché (31,5 %).

Le classement devrait toutefois connaître des bouleversements significatifs dans les prochains mois. En effet, Apple n'avait jusqu'à présent pas d'activité particulière dans le secteur des accessoires connectés. Or voilà qu'après le lancement de l'Apple Watch en avril (le produit avait été présenté en septembre 2014), Apple a déjà atteint la deuxième marche du podium. De quoi faire douter le leader du marché.

( photo : CC BY-SA MorePix )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés