Même s'il salue la démarche de concertation, et même si le rapport "Ambition Numérique" du Conseil National du Numérique (CNNum) semble avoir évité le pire en matière d'atteinte aux libertés, l'Association des éditeurs de logiciels et solutions internet (AFDEL) a publié un communiqué pour critiquer certaines propositions du rapport, "parfois dogmatiques et souvent anxiogènes sur le numérique".

Selon l'AFDEL, le rapport "propose un affaiblissement de la neutralité d’Internet en la conditionnant aux services gérés relevant des opérateurs, propose un encadrement des plateformes non respectueux de l’innovation et de la liberté d’entreprendre (agence de notation, encadrement des algorithmes…), propose une mise en coupe réglée de la propriété intellectuelle du logiciel (rétro-ingénierie du code source propriétaire…), écarte 80 % des éditeurs de logiciels de la commande publique (priorité donnée aux logiciels libres dans l’administration), porte une vision déconnectée des attentes des utilisateurs en matière de données personnelles".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés