Apple a modifié la façon dont il collecte toutes les 10 minutes le pouls des porteurs de sa montre Apple Watch. Désormais, le rythme cardiaque ne sera plus mesuré si le bras est en mouvement.

En début d'année, nous prévenions qu'avec l'Apple Watch et les autres montres connectées, les géants du Web pouvaient deviner quand vous faites l'amour en analysant la signature typique de l'électrocardiogramme. Nous n'en sommes pas encore là, mais certains utilisateurs de la montre Apple se sont peut-être sentis gênés de voir que leur historique de fréquences cardiaques trahissait une propension particulière à voir le rythme du coeur augmenter à une heure où ils sont censés dormir, lire ou regarder la télé.

Ainsi 9To5Mac rapporte qu'Apple a modifié dans une récente mise à jour la façon dont la montre collecte le rythme cardiaque de l'utilisateur à l'aide du cardiofréquencemètre. Dans l'application de base, les mesures sont prises toutes les 10 minutes, ce qui était déjà le cas auparavant, mais désormais Apple bloque la prise du pouls si le bras est en mouvement. La firme de Cupertino veut ainsi se contenter de capter le rythme cardiaque au repos, et laisse la prise du pouls en activité à l'application Exercice.

L'idée est certainement moins de protéger la vie privée de l'utilisateur que d'éliminer les aberrations qui peuvent fausser la vision de l'état de santé de l'utilisateur, dont le pouls ne s'emballe pas sans raison. Mais l'utile peut rejoindre la confidentialité de l'agréable.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés